L’HE de marjolaine à coquilles : une bonne béquille !

{lang: 'fr'}

Connaissez-vous l'huile essentielle de marjolaine à coquilles ? Pas assez utilisée selon moi, elle fait pourtant partie des HE polyvalentes et familiales qui n'ont pas à rougir devant une HE de lavande fine. Découvrez ses vertus bénéfiques sur la digestion, le moral, le sommeil...

L'HE de marjolaine à coquilles : une bonne béquille !

Dans un ancien article, je vous avais dit que je vous parlerai un jour de l'huile essentielle de marjolaine à coquilles car elle a été très importante pour moi. Elle ne m'a presque pas pas quittée pendant une année entière... Une année de deuil pendant laquelle j'ai vraiment eu besoin d'être soutenue moralement. Il me fallait des solutions pour dormir sereinement et tenir le coup la journée.

J'aurai pu sombrer du côté obscur (je parle de somnifères et d'antidépresseurs) car cet événement a réveillé de vieux souvenirs douloureux et m'a obligée à faire face à certaines situations pour lesquelles "je n'étais pas prête". Mais, heureusement pour moi, je savais que j'allais pouvoir compter sur quelques huiles essentielles dont cette fameuse marjolaine des jardins.

Je ne vais pas m'étendre sur mon histoire personnelle car le but n'est pas de faire pleurer dans les chaumières. Je veux surtout partager mon expérience avec la marjolaine car elle a été formidable pour moi. Si les mots de la liste suivante éveillent quelque chose en vous, c'est peut-être une huile essentielle que vous devriez essayer :L'HE de marjolaine pour lemoral

  • La tristesse, la peine
  • La nostalgie,
  • Les regrets
  • Les insomnies, les cauchemars
  • La (plus ou moins grosse) déprime
  • Les sautes d'humeur
  • Les crises de larmes...

Bref, si vous avez déjà connu ça, je pense que je n'ai pas besoin d'en dire plus. Vous savez à quel point le fait de perdre une personne chère peut être déstabilisant. Il m'aura fallu beaucoup de temps pour pouvoir vous écrire cet article sur l'HE de marjolaine à coquilles. 

Elle a été ma "béquille" effectivement, mon aide précieuse pour le moral et le sommeil. Elle ne me quittait plus et j'en étais arrivée à un point où, lorsque je ne l'avais pas dans mon sac à main, il me manquait "quelque chose".

C'était mon "petit réconfort portable" et le simple fait de savoir qu'elle était là près de moi me faisait du bien.

Je ne saurai pas vraiment vous expliquer ce qui c'est passé entre la marjolaine et moi mais c'était bien la première fois que j'étais aussi accrochée à une huile essentielle. Pourtant, il y en a beaucoup que j'apprécie et que j'emmène avec moi presque tout le temps (comme la lavande fine ou le tea tree qui dépannent bien en cas de blessures ou de piqûres d'insectes) mais je n'avais jamais eu "ce lien émotionnel" avec l'une d'entre elles... Enfin, jamais si fort.

Quand je repense à cette période, je suis reconnaissante envers cette jolie plante et je suis totalement convaincue que ça aurait pu se passer bien plus mal pour moi sans elle et son précieux soutien. D'ailleurs, maintenant que j'ai réussi à faire mon deuil (ou presque...), je n'ai plus besoin d'elle et je l'ai remise dans sa boîte, avec ses copines.

Il m'est arrivé de vouloir la sentir et son effet est radical : il me rappelle automatiquement cette période de ma vie. J'ai associé la marjolaine à la personne que j'ai perdue d'une certaine façon... Mais ce n'est pas négatif, rassurez-vous, c'est juste un souvenir olfactif qui est gravé, c'est comme ça et je ne suis pas étonnée car je sais ce que les arômes peuvent faire au niveau du cerveau et de la mémoire.

Donc vous l'aurez compris, pour le moral, l'huile essentielle de marjolaine est excellente, c'est une sauveuse ! Mais ce n'est pas sa seule qualité et elle a bien d'autres vertus intéressantes à exploiter.

Voici sa fiche détaillée.

Marjolaine en fleurs

Caractéristiques et propriétés de l’huile essentielle de marjolaine à coquilles

Nom botanique : Origanum majorana

Partie distillée : Les sommités fleuries

Odeur : Terreuse et un peu épicée

Apparence :  Liquide et limpide

Couleur :  Jaune plus ou moins foncé

Elément : Terre

Niveau vibratoire : Note de coeur

Précautions d’emploi et contre-indications

  • A éviter les 3 premiers mois de la grossesse et sur les enfants de moins de 3 ans.
  • Prudence si vous êtes dans un cas particulier (ex : épilepsie)
  • Ne pas utiliser si vous avez une petite tension (elle est hypotensive)
Vertus de l'huile essentielle de marjolaine
Marjolaine à coquilles

Je précise aussi ici que l'huile essentielle de marjolaine à coquilles est inhibitrice de libido !

Autrement dit, si vous avez déjà une libido dans lesdé chaussettes (ce qui est généralement le cas chez les femmes qui traversent une période difficile), ce n'est peut-être pas l'huile la plus adaptée pour vous...

Sinon, attendez-vous à "tirer le rideau", la salle des fêtes sera probablement fermée car vous risquez de n'avoir aucun désir sexuel pendant un petit moment (juste le temps que vous l'utiliserez).

A l'inverse, si vous souffrez d'une libido trop excessive et difficile à contrôler, essayez-la, vous verrez qu'elle est super efficace.

Propriétés médicinales de l'HE de marjolaine à coquilles

Cette huile essentielle agit principalement sur les systèmes nerveux et respiratoire.

Sur le système nerveux

  • apaisante
  • calmante
  • sédative

Utilisez-la si vous souffrez d'un des troubles suivants :

  • anxiété, angoisse
  • coup de blues
  • choc émotionnel
  • hyperactivité
  • hypertension (d'origine nerveuse)
  • hystérie
  • insomnies
  • irritabilité
  • palpitation et arythmie cardiaque
  • phobies, peur
  • stress, surmenage
  • toux nerveuse

Sur le système respiratoire

A utiliser en cas de :

  • asthme juvénile
  • asthme nerveux
  • bronchite
  • détresse respiratoire
  • toux nerveuse
  • toux spasmodique

Sur les troubles ORL

La marjolaine peut être mélangée à d'autres huiles essentielles anti-infectieuses pour lutter contre les troubles ORL tels que :

  • les angines et maux de gorge
  • les otites
  • les sinusites
  • les rhynopharyngites
  • ...

HE de marjolaine des jardins

Sur les troubles digestifs

Associée à d'autres huiles essentielles digestives comme l'estragon ou l'HE de menthe, la marjolaine à coquilles peut réduire certains symptômes d'une mauvaise digestion :

  • les douleurs spasmodiques
  • les ballonnements
  • les flatulences

Si vous avez des troubles digestifs, je vous suggère de lire mon article où je vous donne des formules avec la menthe poivrée.

Sur les douleurs

  • sur les douleurs spasmodiques : douleur du ventre (digestif), douleurs de l'utérus (avant ou pendant les menstruations)
  • sur les douleurs musculaires : très efficace sur les crampes ! Je m'en suis servie plusieurs fois le soir et j'ai trouvé qu'elle soulageait bien et rapidement. Elle agit aussi sur des douleurs de lumbago, du nerf sciatique et sur toutes les contractions musculaires.
  • sur les douleurs des articulations (l'arthrose,  l’arthrite...)

Si vous comptez l'utiliser contre ce type de douleur, mélangez-la à de l'huile essentielle de gaulthérie ou à de la menthe poivrée pour augmenter l'effet antalgique et anti-inflammatoire.

Sur les problèmes de peau

Grâce à son action antibactérienne et apaisante, la marjolaine est une huile de choix pour traiter les troubles cutanés qu'ils soient d'origine nerveuse ou bactérienne.

  • acné
  • psoriasis
  • eczéma
  • "plaques rouges qui grattent"
  • herpès
  • ...

Pour renforcer son côté antibactérien, mélangez-la à de l'HE de manuka ou d'arbre à thé.

Pour amplifier l'effet calmant, mélangez-la à de la lavande fine (qui aide aussi à cicatriser et apaise les démangeaisons) ou à de la camomille noble qui agit très bien sur le système nerveux.

Comment utiliser l’huile essentielle de marjolaine à coquilles ?

La voie orale

Vous connaissez sûrement ma position sur ce sujet si vous êtes un fidèle lecteur. Si ce n'est pas le cas, sachez que je ne recommande pas la voie interne sans suivi médical mais certaines personnes le font et vous trouverez beaucoup de formules à avaler avec la marjolaine... C'est un choix qui n'engage que vous.

Personnellement, je ne l'ai pas testée une seule fois de cette manière... Peut-être que j'essaierai un jour en versant quelques gouttes dans une vinaigrette pour voir ce que ça donne mais sinon, je ne pense pas...

C'est possible mais une fois encore, il s'agit de voie interne et d'automédication... Si vous débutez avec les huiles essentielles, je vous conseille vivement d'éviter cette utilisation et d'adopter la voie royale de l'aromathérapie, à savoir l'application cutanée.

Pour rappel, il faut compter 1 goutte d'huile essentielle par tranche de 25 kg de poids corporel.

En diffusion

Il est possible de diffuser l'HE de marjolaine à coquilles pour favoriser le calme, l'apaisement et faciliter l'endormissement mais j'aime autant vous dire que d'autres HE feront le même travail pour moins cher.  😉

L'huile essentielle de marjolaine n'étant pas la moins onéreuse, je vous recommanderai plutôt d'utiliser l'HE de lavande fine ou les essences de mandarine ou d'orange douce en diffusion (avec une petite goutte de marjolaine en plus si vous voulez mais elle n'est pas indispensable).

Pour assainir l'air ambiant, c'est la même chose. Vous pouvez mettre une goutte ou 2 de marjolaine pour 8 ou 9 gouttes d'essence de pamplemousse qui est une très bonne antiseptique aérienne (et elle rend joyeux en plus !).

En application cutanée

  • Pour les problèmes de peau

Appliquez-la localement sur les zones à traiter. (5 gouttes d'HE dans 1 cuillère à café d'huile de support)

  • Pour les troubles digestifs

Appliquez-la directement sur le ventre en la diluant avec un peu d'huile végétale et en effectuant des cercles autour du nombril, dans le sens des aiguilles d'une montre.

Vous pouvez aussi stimuler ce point d'acupression de l'estomac pour vous soulager.

  • Pour l'émotionnel

Préparez-vous un petit roll-on de 10 ml que vous remplirez avec 10 gouttes d'HE de marjolaine à coquilles puis complétez avec de l'huile végétale sèche. (Rappel : ici se trouve la liste des HV sèches)

Appliquez-vous un peu de ce mélange à chaque fois que vous en aurez besoin. Privilégiez les zones des poignets, du cou, du plexus solaire et de la plante des pieds.

En inhalation

Pour les troubles respiratoires et les baisses de moral, je vous recommande d'en avoir toujours un petit flacon sur vous. Ouvrez-le et inhalez plusieurs fois profondément en vous mettant directement au-dessus du flacon.

Elle fait un bien fou, je n'en revenais pas la première fois ! Il faut le faire d'abord avec une narine, deux ou trois fois, puis avec l'autre.

Essayez de vous vider la tête quand vous le faites et de vous connecter à cet arôme, à cette plante qui ne vous veut que du bien.  😉

conseils sur l'HE de marjolaineConclusion

Pour finir, sachez que côté énergétique, l'huile essentielle de marjolaine à coquilles fait circuler le Qi (votre énergie) ! Il est donc normal qu'elle nous aide à nous sortir de certains blocages émotionnels et de périodes difficiles.

Voilà, ça n'a pas été facile de me replonger dans ces souvenirs, je vous avoue ! Mais l'huile essentielle de marjolaine m'a tellement aidée qu'il fallait que je partage ça avec vous. J'espère sincèrement qu'elle sera aussi "votre béquille" si un jour vous avez a traverser une période difficile.  🙂

Si vous avez des expériences à raconter avec la marjolaine, je vous écoute. Laissez-moi un message ici ou laissez un commentaire sous l'article.  (votre email n'apparaitra pas et c'est entièrement anonyme)

Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt !

 

 

{lang: 'fr'}
 
Vous trouvez cette info utile ? Partagez-la ! :) MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *