L’huile essentielle de camomille romaine : contre le stress et bien d’autres maux

huile essentielle camomille noble ou romaine

L’huile essentielle de camomille noble, aussi connue sous le nom d’huile essentielle de camomille romaine, est pleine de vertus très intéressantes ! Découvrez toutes ses utilisations et des conseils pour en profiter facilement…

Tout savoir sur l’huile essentielle de camomille romaine…

Cette huile essentielle est également connue sous d’autres appellations un peu moins communes comme la camomille d’Anjou ou encore l’anthémis noble ou odorante.

La jolie fleur de camomille est distillée pour obtenir cette précieuse huile essentielle dont la liste des propriétés est impressionnante…

Quelles sont les propriétés de l’huile essentielle de camomille noble ?

L’huile essentielle de camomille romaine, Chamaemelum nobile ou Anthemis nobilis, est une huile bien liquide qui est presque incolore ou jaune très pâle. Son odeur herbacée est puissante mais elle n’est pas désagréable, je trouve.

Avant toute chose, voici un petit mot sur les précautions d’emploi : il n’y en a pas vraiment ! Enfin, si je dis ça, je vais me faire reprendre mais à part les recommandations habituelles en cas de maladies particulières et le test habituel d’allergie avec une goutte dans le pli du coude, la camomille pourra être utilisée par tout le monde. Cette huile essentielle est généralement bien tolérée mais si vous avez tendance à réagir à beaucoup de produits ou de plantes, elle n’est peut-être pas faite pour vous…

vertus de l'huile essentielle de camomille romaine

J’ai l’habitude de faire des listes pour que les propriétés des huiles essentielles vous sautent aux yeux et celle-ci va tout de suite vous parler :

antiallergique

anti-inflammatoire

antalgique

analgésique / pré-anesthésiante

antiprurigineuse (apaise les démangeaisons)

antiparasitaire / vermifuge (lamblias, ankylostomes)

anti-spasmodique

calmante (système nerveux)

cicatrisante

sédative

tonique digestive (carminative, cholagogue, stomachique)

Dans quels cas utiliser l’huile essentielle de camomille romaine ?

Les troubles et chocs émotionnels

L’huile essentielle de camomille est très utilisée pour ses vertus calmantes et apaisantes sur le système nerveux. Les personnes qui ont tendance à mal dormir, à stresser et à angoisser devraient opter pour cette huile essentielle que l’on peut respirer à même le flacon en cas de coup de blues.

L’huile essentielle de camomille noble est aussi employée pour faire baisser le stress après un gros choc émotionnel.

Les spasmes et autres douleurs

L’huile essentielle de camomille est une excellente anti-spasmodique et une très bonne antalgique que l’on utilisera pour soulager tous les troubles digestifs et douleurs importantes comme les rages de dents chez l’adulte, les poussées dentaires des nourrissons (ou des dents de sagesse pour les grands) ou encore les névralgies.

Les problèmes de peau

C’est aussi un point fort de l’huile essentielle de camomille ! Elle est très utilisée dans les soins de beauté pour traiter les peaux irritées, couperosées ou sensibles.

On me demande souvent comment traiter le psoriasis et je réponds souvent que la camomille est l’une des HE parfaitement recommandées pour ce type de problème car elle agit non seulement sur le stress mais aussi sur les démangeaisons grâce à ses vertus apaisantes et cicatrisantes. Pour les mêmes raisons, elle sera utile pour traiter l’eczéma ou l’urticaire, diluée et appliquée localement.

Les parasites

Vermifuge et antiparasitaire, l’huile essentielle de camomille noble est efficace contre les parasites intestinaux tels que l’ascaris ou l’oxyure. Dans ces cas particuliers, la voie orale est généralement celle qui fonctionne le mieux.

Comment utiliser l’huile essentielle de camomille ?

En diffusion

Vous retrouverez  l’huile essentielle de camomille romaine ou noble dans certaines synergies à diffuser mais c’est une HE qui sent fort et qui risque d’être entêtante…

D’autre part, son prix vous donnera certainement plus envie de l’utiliser différemment car elle ne fait pas partie des moins chères ! Pour toutes les huiles essentielles encore plus précieuses (parce que très onéreuses), je vous conseille plutôt d’en profiter directement par application cutanée.

L’essence de mandarine, ou les huiles essentielles de petit grain et de lavande fine seront aussi très efficaces en diffusion pour lutter contre le stress et ce sera bien plus rentable pour votre porte-monnaie.

En frictions et massages

Pour la relaxation :

Diluée dans une huile végétale, l’huile essentielle de camomille permettra de réaliser une huile de détente très efficace. Elle calmera la douleur et elle aidera tout le système nerveux à se relâcher. Elle agit aussi bien sur les douleurs dues aux troubles digestifs que sur celles provoquées par le stress.

Si vous souffrez régulièrement de douleurs spamodiques après chaque repas, essayez-la, vous ne devriez pas regretter votre investissement.

Contre l’anxiété ou l’insomnie, vous pouvez, par exemple, diluer 6 gouttes d’HE de camomille dans une cuillère à soupe d’huile végétale et appliquer quelques gouttes du mélange sur le plexus, les poignets, la nuque ou la voûte plantaire.

Pour les problèmes de peaux :

Ajouter une goutte d’huile essentielle de camomille noble à sa dose journalière de crème pour le visage permet de lutter contre la couperose, l’acné et la peau sèche et abîmée.

En la respirant

J’ai eu l’occasion d’utiliser l’huile essentielle de camomille de cette manière et j’avoue que je ne m’attendais pas à un tel résultat sur une douleur surtout avec cette méthode.

Il y a quelques années, j’avais attrapé une grosse douleur au nerf sciatique et j’étais comme « coincée » après avoir regardé un spectacle de Noël pendant lequel j’étais restée mal assise pendant 2h.

Avec mon ventre qui penchait de plus en plus au-dessus de mes cuisses – les femmes enceintes ou ayant eu des bébés savent ce que c’est – je n’étais pas bien très longtemps en position assise et je devais me lever souvent… sauf là, j’étais coincée devant ce spectacle. Suite à ça, j’ai boitillé pendant 3 jours pensant que la douleur partirait très vite mais ne voyant aucune amélioration, je me suis dit qu’il fallait quand même que je trouve un remède parce que ce n’était vraiment pas agréable !

Bien sûr, je ne me suis pas tournée vers des antidouleurs ordinaires mais vers mes petit flacons. J’étais alors bien plongée dans les vertus de la camomille pour préparer cet article, ma petite fiole de camomille et le livre « Se soigner avec les huiles essentielles pendant la grossesse » à portée de mains.

En suivant les conseils du livre, je me suis dit que respirer la camomille un bon coup me ferait peut-être du bien… Je l’ai respirée 1 ou 2 fois profondément au-dessus du flacon et c’est tout. J’ai fait ça en fin d’après-midi et j’ai vite senti que la douleur diminuait mais je n’y croyais pas trop sur le long terme, pas en une fois en tout cas…

Je me suis dit « on verra bien comment je serai <à froid>, demain matin. » Et bien figurez-vous que le lendemain je n’avais plus aucune douleur ! Et ensuite, elle n’est pas revenue de toute ma grossesse ! : )

Ce n’est vraiment pas grand chose, le fait de respirer au-dessus d’un flacon mais qu’est-ce que ça a été efficace ! Vous pouvez aussi le faire en cas de lumbagos (2 bonnes inspirations 3 ou 4 fois par jour).

Dans le bain

Quelques gouttes de camomille diluées dans un dispersant prévu à cet usage ou dans un bouchon d’alcool à 60°C, à défaut, mélangez-les à une dose de gel douche neutre puis introduisez-les dans l’eau du bain. Brassez bien l’eau avant d’y entrer puis prenez le temps d’apprécier ses propriétés délassantes et apaisantes.

L’huile essentielle de camomille romaine calmera les coliques des bébés, les enfants agités, les adultes stressés ou angoissés… En bref, c’est une huile essentielle très utile pour tous les membres de la famille !

Là encore, c’est un bain qui revient assez cher donc je vous conseille d’en profiter pleinement au moins 15 à 30 mn. Vous pouvez également utiliser d’autres essences relaxantes à des prix plus abordables.

Vous trouverez plus de conseils sur les dosages dans mon article consacré aux bains aromatiques.

Par voie orale

La voie interne est possible avec l’huile essentielle de camomille noble mais vous savez que ce n’est pas ce mode d’administration que je recommande en premier, loin de là (voir mon article sur les dangers de la voie orale).

Même en cas de troubles digestifs, une application d’un mélange à la camomille directement sur le ventre agit très rapidement.

En revanche, quand il s’agit de se débarrasser de parasites intestinaux, la voie orale reste la meilleure option du moment qu’on le fait en ayant conscience des risques, des posologies et de la fréquence des prises.

Huile essentielle de camomille et grossesse

L’huile essentielle de camomille est l’une des essences que l’on peut utiliser dès le début de la grossesse sauf par voie orale (autorisée à partir du 4ème mois).

Choisissez plutôt l’inhalation directement au-dessus du flacon en cas de gros stress ou l’application d’1 goutte sur chaque poignet à respirer profondément.

La femme enceinte pourra utiliser l’huile essentielle de camomille romaine pour traiter les mêmes maux que ceux cités dans cet article : les troubles digestifs, les douleurs, les insomnies, les troubles et chocs nerveux… En respectant bien sûr les posologies adaptées à cette situation particulière.

Si vous êtes enceinte et que vous voulez continuer à soigner les petits troubles de santé avec l’aromathérapie, je vous recommande vivement de vous faire suivre par une personne formée à l’aromathérapie qui saura vous donner des conseils appropriés sur les huiles essentielles à utiliser pendant la grossesse puis après l’accouchement en cas d’allaitement ou contre le baby-blues.

—> Pour celles qui veulent des consultations et un suivi personnalisé, contactez-moi grâce au formulaire de contact ici ou choississez votre coaching sur cette page.

Pour ma part, je les ai utilisées à plusieurs reprises pendant ma dernière grossesse malgré le regard outré de la dernière sage-femme que j’ai vue lorsque je lui en ai parlé… Mais je n’étais pas encore « formée à l’aromathérapie » et je ne me suis pas contentée des informations que l’on peut trouver ici et là. J’ai acheté un livre qui avait une bonne réputation sur ce sujet et j’ai suivi les conseils d’une aromathérapeute.

C’était il y a plus de cinq ans et les choses ont peut-être un peu évolué depuis mais j’étais assez consternée de voir à quel point l’aromathérapie n’est pas encore rentrée dans le milieu médical. Je trouve vraiment dommage que des personnes du corps médical nous disent directement « les huiles essentielles sont interdites pendant la grossesse » avant même de s’être réellement renseignées…

Bien sûr, il ne faut pas faire n’importe quoi et les femmes enceintes doivent être très prudentes et bien accompagnées mais on peut traiter toutes sortes de petits troubles naturellement même en étant enceinte. Espérons que les huiles essentielles gagnent encore du terrain les prochaines années.

Je vous remercie d’avoir lu cet article jusqu’au bout. Si vous avez des témoignages à faire sur cette fantastique HE qu’est la camomille romaine, ne vous gênez pas pour le faire dans les commentaires.  : )

A bientôt !

Plus d’articles :

Comment faire son déodorant pour les pieds ?

La cuisine aux huiles essentielles : un spray vraiment pratique !

Des huiles essentielles contre la dépression

Des Huiles Pour Cheveux Secs

Des huiles essentielles et des remèdes naturels contre la toux

Articles qui peuvent vous intéresser...

 
Vous trouvez cette info utile ? Partagez-la ! :) MERCI

8 thoughts on “L’huile essentielle de camomille romaine : contre le stress et bien d’autres maux

  1. Encore un joli article, bien documenté, merci.
    Je confirme, l’huile essentientielle de Camomille noble fait partie des indispensables de la trousse aroma, ça traite les bleus du corps et de l’âme. Je la conseille souvent, car elle est muti-usages et bien tolerée.
    http://www.almaconsult-paris.com

  2. Merci pour cet article, je débute dans l’utilisation des huiles essentielles et vos conseils m’ont permis d’en apprendre plus sur les vertus de l’huile essentielle de camomille que je ne vais pas tarder à acquérir. 🙂

  3. Coucou,
    quelle est merveilleuse cette huile essentielle mais son prix m’empêche de l’utiliser en diffusion. Du coup je fais comme toi je prends une profonde inspiration au dessus du flacon et j’inspire. Je le fais pour me calmer les nerfs quand je suis très stressée. Bises

    1. Bonjour Anaïs,

      Mais non ! La camomille sent bon 😉 C’est un peu spécial au départ mais on s’y habitue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *