5 huiles essentielles à emmener cet été

Quelles huiles essentielles emmener dans votre trousse à pharmacie naturelle cet été ? Voici une sélection de 5 huiles essentielles qui pourront vous aider dans de nombreuses situations !

5 huiles essentielles à emmener cet été

Je ne sais pas si vous « collectionner » les huiles essentielles depuis un bout de temps ou si vous commencez tout juste à construire votre petite pharmacopée naturelle, mais en ce qui me concerne, j’en ai un nombre impressionnant !

De toutes qualités, de tous fournisseurs… J’ai reçu des cadeaux de mes partenaires mais aussi fait pas mal d’achats personnels.

Entre les vrais besoins et les HE basiques que je renouvelle régulièrement, il y a aussi les coups de coeur, les découvertes et parfois la curiosité qui me pousse à acheter de nouvelles essences…

L’étourderie aussi parfois, je l’avoue ! Comme l’an dernier où je suis partie en vacances sans mon huile essentielle de lavande fine ! Cet oubli m’a permis de découvrir une petite boutique magnifique et une marque d’huile essentielle de notre belle Provence que je ne connaissais pas encore : les bouquets du Ventoux

Dans tous les cas, ce sont des tests que j’aime partager avec vous et j’apprécie beaucoup le fait que certains d’entre vous partagent également leurs propres expériences avec les lecteurs dans les commentaires. 🙂

D’ailleurs, n’hésitez pas à laisser vos témoignages, en privé (ici) ou dans les commentaires ! Vos expériences avec les HE sont toujours intéressantes.  😉

Pour revenir à mon sujet, j’ai quelques « régulières », des huiles essentielles qui sont dans une petite boîte à part. C’est ma « trousse de secours familiale ».

C’est de ces quelques huiles dont je vais vous parler maintenant parce que vous n’aurez (normalement) pas besoin d’en avoir plus avec vous pour vous sentir parés face à tous les imprévus de l’été.

1) L’huile essentielle « number one » : la lavande aspic

J’ai nommé… : la lavande aspic ! Je ne pourrai plus m’en passer tellement elle nous est utile ! Celle-ci, je la réserve aux parents et à mon fils de 10 ans.

Pour mon petit garçon de 5 ans, je préfère utiliser la lavande officinale que j’alterne avec le tea tree qui a beaucoup de vertus similaires mais je vous en reparlerai plus en détail un peu plus loin. 😉

Voici quelques exemples de ce qu’elle peut faire pour vous cet été :

  • Soulager les piqûres ou morsures

Guêpes, moustiques, frelons, méduses, araignées, tiques, puces, vives, oursins, fourmis mais aussi les griffures de chat, les morsures de chien ou de vipère…

  • Soulager les brûlures

Qu’il s’agissent de brûlures sur feu de bois, barbecue, fer à repasser ou autre, il faut agir très vite pour augmenter les chances de ne pas voir apparaître des cloques. 

Pour les coups de soleil, je vous invite à lire ces articles qui vous donnent plein d’astuces naturelles :

Je vous laisse consulter l’article que j’avais écris à ce sujet. J’explique quelles huiles choisir et comment procéder en fonction de la taille de la zone à traiter : les huiles essentielles contre les brûlures

  • Soulager les irritations / démangeaisons

L’été, il n’y a pas que les insectes qui peuvent nous empêcher de passer du bon temps.

Certaines herbes sont très agressives et une simple balade peut parfois devenir désagréable lorsque l’on se frotte à la mauvaise plante.

Je pense notamment aux orties, aux très grosses, vous savez… celles qui ne sont jamais dérangées et qui deviennent énormes ! Celles-ci, aïe, aïe, aïe ! Elles picotent un bon moment ! 

En cas d’urticaire, de démangeaisons ou de rougeurs désagréables, on peut donc appliquer un mélange contenant de la lavande aspic pour soulager quasi instantanément ces sensations de chaleur et de picotements.

Vous pouvez faire votre mélange dans un petit flacon de 20 ou 30 ml et le glisser dans un coin de votre sac à dos ou de votre glacière. 

  • Soulager un début d’angine ou de rhume

Vous avez passé trop de temps dans l’eau fraîche, dans une voiture ou un resto climatisé ou vous vous êtes faits surprendre par le froid en grande mer ? Mal de gorge naissant, nez qui coule… La lavande aspic est le bon réflexe dès les premiers picotements. 

Pour adulte, appliquez une goutte d’HE pure de chaque côté de la gorge. A renouveler plusieurs fois dans la journée. Très efficace !

  • Désinfecter les plaies

Elle n’a pas que son côté antalgique qui est intéressant en cas de blessure, coupures,morsures… C’est une excellente antiseptique « qui ne pique pas » et ça, tout le monde apprécie, lespetits comme les grands.

  • Repousser les insectes

La lavande aspic est une huile essentielle reconnue pour ses propriétés répulsives mais malheureusement, je ne peux pas vous garantir qu’elle suffise à faire une barrière contre les plus voraces d’entre eux, même en l’associant à de l’HE de citronnelle ou de lemongrass… 

Cette fois, c’est aux tiques auxquels je pense car j’ai reçu plusieurs témoignages de lectrices désespérées par l’invasion que nous subissons ces dernières années. C’est catastrophique, il y en a vraiment beaucoup ! J’aurai bientôt l’occasion de vous en reparler sur le blog.

La lavande aspic ne fait pas que repousser les tiques, elles est aussi crainte par les araignées, les moustiques…

Il existe beaucoup d’autres huiles essentielles qui peuvent être utilisées en synergie avec la lavande pour amplifier l’effet répulsif.

–> Plus de répulsifs contre les insectes indésirables ici <–

La fiche complète de l’huile essentielle de lavande aspic

2) L’huile essentielle de menthe poivrée (à partir de 6 ans)

C’est une HE incontournable de l’été mais attention : elle doit être utilisée avec modération et sur de courtes durées. Ne pas l’utiliser pendant la grossesse même si son effet rafraîchissant vous fait envie car c’est une huile abortive (qui peut provoquer une fausse-couche).

Elle est utile dans les situations suivantes :

  • Pour rafraîchir, enlever l’effet jambes lourdes.

Si vos jambes vous font souffrir en fin de journée, vous pouvez préparer un mélange à base d’huile végétale et d’HE de menthe poivrée. Dosez très faiblement cette HE et vérifiez bien que vous pouvez l’utiliser avant de faire votre préparation.

L’hydrolat est aussi une bonne alternative, il se vaporise directement sur les jambes et il a l’avantage d’être déjà prêt à l’emploi.

  • Pour stopper les nausées :

L’huile essentielle de menthe poivrée est réputée pour couper les nausées et on peut l’utiliser pour lutter contre le mal des transports (voiture, train, bateau…). Mais attention, on la réserve uniquement pour les adultes. Pour cela, vous pouvez mettre une goutte ou deux sur un mouchoir que vous respirerez de temps à autre.

  • En cas de gros bobo douloureux :

Les petits accidents arrivent même en vacances : doigt coincé, orteil cogné, piqûre ou morsure, entorse… L’huile essentielle de menthe poivrée anesthésie les douleurs vives mais elle doit être utilisée sur une petite surface cutanée et à court terme.

  • Pour stimuler la digestion :

Si vous avez abusé lors d’un bon barbecue, trop bu ou trop mangé, il se peut que la digestion soit difficile ou le mal de tête tenace. Dans ces cas-là, l’effet antalgique et digestif de cette HE est particulièrement recommandé. A appliquer, diluée, sur le ventre et sur les tempes. Elle agit vite et bien !

  • Pour faire « une barrière anti-insectes » :

Si vous mangez dehors, il y a de fortes chances pour que vous attiriez quelques insectes (je pense notamment aux fourmis !). Vous pouvez créer une sorte de barrière naturelle autour de votre tente ou de votre couverture de pique-nique par exemple ! Vous pouvez facilement faire un spray répulsif contre les fourmis.

Pour en savoir plus sur cette formidable huile essentielle (à utiliser avec modération), je vous invite à lire l’article complet sur la menthe poivrée et ses utilisations.

<<  CLIQUEZ SUR CE LIEN POUR VOIR L’INFOGRAPHIE DE LA MENTHE POIVREE  >>

3) L’huile essentielle de tea tree

Celle-ci est pour toute la famille et elle sert à tout faire ou presque ! C’est vraiment une incontournable !

  • Désinfecter vos mains

Après un passage dans les toilettes de l’autoroute… voire même pour désinfecter les WC si vous devez vous asseoir, rien ne vaut l’huile essentielle d’arbre à thé ! Vous pouvez d’ailleurs préparer à l’avance un gel désinfectant pour les mains très facilement.

  • Nettoyer une plaie ou une coupure :

L’été on est très souvent pieds-nus ou en sandales et donc pas à l’abri de marcher sur un objet coupant. Avoir un petit roll-on au tea tree prêt à l’emploi sur soi est une bonne solution pour agir au plus vite.

  • Assainir l’eau locale…

Vous partez dans un pays étranger et vous avez peur de tomber malade en buvant l’eau sur place ?

Emmenez un dispersant avec vous pour pouvoir traiter l’eau avec quelques gouttes de tea tree. Il n’en faut pas beaucoup et vous sentirez peut être un peu le goût mais c’est toujours mieux que d’attraper une tourista !

Et si la tourista est déjà là… Utilisez le tea tree en application sur le ventre pour vous remettre au plus vite. Vous pouvez associer l’HE d’arbre à thé à celle de menthe poivrée.

  • Traiter les boutons :

Toutes sortes de boutons : d’acné, de moustiques, de tiques ou de puces ou même les boutons de chaleur, ceux dûs aux poils coincés sous la peau etc etc… Là aussi, je vous conseille d’avoir un mélange prêt à l’emploi, légèrement dilué.

Attention à l’arbre à thé ! Comme je l’ai dit à plusieurs reprises sur le blog, ce n’est pas parce que cette huile essentielle est généralement bien tolérée pure sur la peau que l’on peut l’utiliser non diluée à tout bout de champ.

Si vous tombez sur cet article et que vous n’avez pas encore lu d’autres posts du blog sur ce sujet, je vous invite à lire les articles suivants (ils vous éviteront peut-être des mauvaises surprises) :

4) L’huile essentielle d’encens

Un peu de réconfort avec cette huile essentielle. L’encens est une HE moins utilisée que les trois premières que je viens de citer et pourtant !

Elle est, elle aussi, très polyvalente et c’est un très bon choix pour votre trousseau d’aromathérapie de l’été, plus particulièrement si vous comptez vous détendre et chasser toutes les mauvaises ondes et mauvaises pensées de votre esprit.

Profitez de vos vacances pour faire le plein d’énergie et de positivité avec l’huile essentielle d’encens ! Passez du temps à « farnienter », à méditer, à vous chouchouter ! C’est avant tout fait pour ça les vacances, non ?

Mais ce n’est pas son seul atout, en voici quelques autres :

  • Cicatrisante :

Elle peut vous aider à cicatriser les petites blessures. diluez-la dans une huile de support puis appliquez directement sur la plaie ou la zone à traiter.

  • Améliore le confort respiratoire :

Si vous avez pris froid ou si vous souffrez de toux  (à cause du vent ou des courants d’air en voiture…), vous pouvez l’appliquer sur le thorax et la gorge (diluée légèrement).

  • Parfumante (mais pas que…) :

Vous arrivez dans un appartement, une maison ou un bungalow en location et vous ne vous y sentez pas très bien à cause de l’odeur ?

Diffusez un peu d’HE d’encens et si vous n’avez pas de diffuseur, accrochez un morceau de coton ou un mouchoir sur le ventilateur.

Votre pièce sera agréablement parfumée et, cerise sur le gâteau, l’ambiance sera apaisée et les énergies négatives nettoyées !

Si vous voulez en savoir plus sur cette formidable huile essentielle, je vous invite à lire l’article que je lui ai consacré :

5) L’huile essentielle de géranium rosat

Pour finir, je vous conseille d’emmener avec vous un petit flacon de géranium rosat. C’est une huile essentielle que j’ai encore du mal à apprécier mais elle nous a récemment sauvés d’une invasion de fourmis dans la chambre des enfants alors depuis, je l’accepte un peu mieux ! 🙂

L’HE de géranium peut vous aider :

  • A repousser toutes sortes d’insectes :

Les fourmis mais aussi les moustiques ! Vous pouvez en verser quelques gouttes dans un spray avec un peu d’eau et vaporiser vos rideaux, voilages, les rebords des fenêtres, les aérations des mobilhomes ou même les moustiquaires des toiles de tentes.

  • A apaiser les troubles gynécologiques :

Ils sont nombreux l’été ! Mycoses à cause du maillot de bain mouillé que l’on enlève pas assez vite, infections urinaires à cause des toilettes publiques pas très propres etc etc…

L’huile essentielle de géranium agit également sur la douleurs des mentruations, en application sur le bas ventre ou le bas du dos.

  • A réparer la peau :

Diluée dans une huile végétale, le géranium vous aidera à cicatriser les petites plaies tout en les désinfectant. C’est une très bonne huile pour traiter toutes sortes de troubles cutanés (mycoses, eczéma, psoriasis, dermatites…).

Elle est aussi appréciée pour son effet antalgique qui calme la douleur et apaise les démangeaisons.

  • A désodoriser/parfumer :

Pour parfumer l’air ambiant (et du même coup repousser les insectes) mais aussi en tant que déodorant, c’est une championne !

Grâce à ses vertus déodorantes et antibactérienne, l’huile essentielle de géranium est un très bon choix pour votre déodorant naturel. Elle parfumera vos aisselles (ou vos pieds) tout en tuant les bactéries responsables des mauvaises odeurs.

Plus d’infos sur cette huile essentielle et ses nombreuses vertus dans mon article sur le géranium rosat.

Les huiles essentielles à éviter l’été

D’une manière générale, mieux vaut éviter d’appliquer une huile essentielle – surtout pure – sur des parties du corps que vous allez aussitôt exposer au soleil.

Si votre ou vos HE sont dans un soin du corps ou du visage, dosée(s) en faible quantité, c’est différent, vous pouvez les utiliser comme d’habitude sauf si ces préparations contiennent des huiles essentielles photosensibilisantes.

La liste noire des HE à éviter l’été

Celles que vous ne devez absolument pas utiliser avant de vous mettre au soleil, ce sont principalement les essences d’agrumes.

Elles font envie en cette saison car elles sont pétillantes, rafraîchissantes et joyeuses avec leurs arômes acidulés mais elles sont surtout très photosensibilisantes !

Si vous les utilisez en application cutanée ou par voie orale, vous vous exposez au risque de voir apparaître des taches cutanées qui seront très difficiles – voire impossible – à enlever ensuite, donc prudence !

Par contre, vous pouvez parfaitement profiter de leurs arômes délicieux en les diffusant dans votre maison.

D’ailleurs… Cela me rappelle que l’essence de citron coupe généralement bien le mal des transports donc, à la limite, vous pouvez emporter un petit flacon pour les trajets si vous ou vos enfants souffrez de ce type de trouble. Il suffira juste de l’inhaler un bon coup, en vous mettant juste au-dessus du flacon, quand la nausée vous prendra.

Autre astuce contre la nausée en voiture : mettez une ou deux gouttes d’essence de citron jaune sur un mouchoir en papier et coincez-le sur la ventilation ! L’arôme remplira très vite la voiture et, normalement, la nausée disparaît.

Sinon, réservez les préparations à base d’essences d’agrumes pour le soir ou attendez l’automne…

Pour plus d’infos, consultez l’article où je vous donne une liste des principales HE photosensibilisantes.

Vous avez des questions ? Un commentaire à faire ou une expérience à partager ? Laissez-nous votre commentaire (votre email sera totalement anonyme).

Voilà pour cet article sur les huiles essentielles de l’été ! Bien sûr, il s’agit là d’un choix personnel et il reste beaucoup d’autres essences qui peuvent vous accompagner pour passer d’agréables moments de détente ou de loisir.

Je vous souhaite un bel été ! Prenez soin de vous et à très bientôt !

 

 

 

 

 
Vous trouvez cette info utile ? Partagez-la ! :) MERCI

2 thoughts on “5 huiles essentielles à emmener cet été

  1. bernadette boulanger dit :

    Bonjour, j’apprécie de plus en plus votre blog et vos conseils vraiment éclairés. Je viens de lire votre article sur les 5 HE à emmener l’été. j’adhère parfaitement à cette liste (à part Géranium rosat pas indispensable pour moi PAR CONTRE je ne pars jamais sans mon HE de Girofle! Il suffit que l’on soit en vacances pour s’offrir une magnifique rage de dents et elle est SOUVERAINE dans ce cas! Elle m’a déjà sauvée deux fois d’un abcès et d’une infection dentaire. Un coton tige imbibé de cette HE et un badigeonnage toutes les 4h et…..le dentiste ne m’a jamais vue! 48h après , plus rien! Autre huile essentielle que j’aime en vacances: Helichryse italienne. Oui, elle est chère,mais 2,3 gouttes dans de l’huile végétale d’Arnica et les bleus disparaissent en un minimum de temps.
    Voilà pour mes petits commentaires, sorry si j’ai été un peu longue…..

    1. Bonjour Bernadette,
      Tout d’abord, je vous remercie pour votre visite et vos compliments sur le blog.
      Ensuite, je suis contente de voir que nous sommes d’accord sur le choix des HE de l’été même si nous savons que c’est extrêmement dur de n’en garder que 5 ! Chacun doit voir en fonction de ses propres besoins (ex : une personne sujette aux allergies devrait aussi emmener de l’estragon etc…).
      Merci également pour votre témoignage et surtout pour les détails que vous avez donnés. L’HE de girofle est connue pour soulager les problèmes dentaires mais cela se fait d’une certaine manière et vous l’avez parfaitement décrite. Il faut vraiment rester sur la dent et ne pas verser une goutte directement dans la bouche sinon aïe aïe aïe !
      Et oui, comme vous le dites, l’immortelle est aussi bien utile l’été, surtout quand on a des enfants (j’ai longuement hésité pour la mettre dans ce top 5, elle est certainement plus connue que l’encens et probablement plus utile pour les plus jeunes), votre commentaire ajoute donc de la valeur à mon article (merci). 🙂
      Pour finir, rassurez-vous, votre message n’était pas trop long et très intéressant !

      Je vous souhaite une très belle journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *