Aromathérapie : 3 huiles essentielles pour les enfants

Aujourd’hui, voici un article pour nos chers bambins ! Découvrez comment aider les enfants à bien dormir et à lutter contre toutes sortes d’infections avec l’aromathérapie. Quelles huiles essentielles utiliser en cas de troubles digestifs ou de difficultés pour s’endormir ? Découvrez tout de suite les 3 huiles essentielles indispensables pour les parents !

Huiles essentielles enfants : le top 3 !

Je reçois toujours beaucoup de questions au sujet des enfants. De plus en plus de parents prennent conscience qu’il existe des solutions naturelles et saines pour prendre soin de leurs progénitures et bon nombre d’entre eux se tournent vers l’homéopathie ou l’aromathérapie.

Malheureusement, comme dans tous les domaines, il y a de « bonnes informations » et des « mauvaises ». Et il y a les conseils que l’on peut suivre lorsqu’on connaît déjà un peu les HE et ceux qu’il vaut mieux éviter si on les découvre à peine…

Les différentes sources que l’on peut trouver se contredisent et les parents ne savent plus qui croire ni quoi faire avec toutes ces informations incohérentes.

J’en étais là, moi aussi, il y a quelques années ! C’est l’une des raisons qui m’a poussée à me former plus sérieusement en aromathérapie. Comme toutes les mamans, je ne voulais pas jouer avec le feu et j’attendais d’avoir des informations « ultra-fiables » pour enfin pouvoir me servir de mes huiles essentielles sur eux.

Comme vous le savez peut-être, je suis formée à l’aromathérapie holistique qui est légèrement différente de l’aromathérapie traditionnelle.

Bien sûr, les deux pratiques reposent sur les mêmes fondements, les vertus des HE scientifiquement reconnues mais il y a quelques différences quant à leur utilisation. L’une de ces méthodes est, selon moi, mieux adaptée aux jeunes enfants et aux parents qui débutent car elle joue plus sur la fréquence d’utilisation des HE que sur le pourcentage d’huiles essentielles dans les préparations.

L’un des risques principaux chez les jeunes enfants est la sensibilisation cutanée. Jusqu’à 12 ans, leur peau est très fine et c’est pour cela qu’il faut absolument diluer largement les huiles essentielles pour éviter les brûlures ou irritations que peuvent provoquer certaines d’entre elles.

Bien sûr, il faut aussi choisir des huiles douces pour la peau car celle de nos bambins est particulièrement fragile.

Il faut également se concentrer sur des huiles de support (les huiles végétales) plus épaisses afin que les HE pénètrent plus lentement la barrière cutanée très fine des enfants.

Pour ma part, dès que j’ai découvert l’aromathérapie holistique, je me suis tout de suite sentie à l’aise et j’ai immédiatement adopté ce type de dilution qui me paraissait très « sécurisant ».

Aujourd’hui, j’aimerai partager avec vous les 3 huiles essentielles qui ne me quittent plus pour presque tous les soins des enfants.

Si vous débutez avec l’aromathérapie, sachez qu’il n’est pas utile d’en acheter toute une collection pour bien commencer. Les 3 HE dont je vais vous parler peuvent déjà agir sur pas mal de troubles (pour vous comme pour eux d’ailleurs).

Pour mes enfants, je voulais absolument des huiles polyvalentes pour non seulement les aider à traiter les petits bobos, conserver leur forme mais aussi pour agir sur leur moral car nous savons tous que nos petits bambins sont sensibles à leur environnement et à tout ce qui se passe autour d’eux…

Voici quelques uns des maux courants dont les parents sont souvent témoins :

  • les troubles de la concentration
  • le stress ou l’anxiété
  • la mauvaise qualité du sommeil
  • le système immunitaire faible
  • les attaques de certains parasites (les poux !)

Utiliser l’aromathérapie en prévention ou en traitement sur les enfants peut vraiment les aider à traverser des périodes difficiles, autant au niveau de tous les virus et microbes auxquels ils sont confrontés que pour soutenir leur moral.

Dans cet article, j’aborderai seulement les 3 points qui me semblent les plus importants, les plus courants, devrais-je dire :  la prévention des virus, les troubles du sommeil et les problèmes de digestion.

Comment booster le système immunitaire des enfants ?

Les enfants sont comme nous et ils sont souvent impactés les changements de saisons. La fin de l’été, par exemple, est un moment idéal pour faire une cure d’huiles essentielles qui renforcera le système immunitaire. Elle aidera leurs petits corps à éliminer les toxines emmagasinées durant l’été.

Un aspect que j’aime beaucoup dans l’aromathérapie, c’est justement ce côté « prévention« . Si une bonne cure d’huiles essentielles peut permettre d’éviter la grippe et d’autres virus à nos enfants, tout cela sans leur donner quoique ce soit de nocif pour le corps, c’est toujours bon à prendre, n’est-ce pas ? !

D’ailleurs, je vous conseille vraiment d’essayer ce genre de cure car je suis certaine que vous remarquerez des résultats positifs.

J’avais écrit un article sur l’EPP (l’extrait de pépins de pamplemousse), qui est un formidable antibiotique naturel (mais pas du tout une HE). Il existe différentes marques qui vendent ce produit. L’une d’entre elles a renforcé sa formule en ajoutant de l’huile essentielle d’orange douce, de l’HE de tea tree et de l’HE de thym vulgaris plus de la vitamine C ! C’est EPP 800 de Santé Verte.

Si votre enfant a 7 ans au moins et s’il a tendance à attraper tous les microbes qui passent (ou même vous), je vous conseille vraiment d’essayer de lui faire une petite cure d’un mois au début de l’automne.

Bon, l’extrait de pépins de pamplemousse est vraiment TRES amer et je ne peux pas vous garantir que votre enfant ne fera pas la grimace en le goûtant mais si vous diluez les gouttes dans un jus de fruit bien sucré (type jus de raisin ou autre), ça devrait passer… 

L’huile essentielle d’arbre à thé

Dans ce premier conseil, il ne s’agit pas vraiment d’huiles essentielles mais si vous ne souhaitez pas utiliser l’extrait de pépins de pamplemousse, vous pouvez choisir l’huile essentielle d’arbre à thé seule. Pas par voie orale, par contre !

La voie interne est déconseillée pour les enfants et se pratique toujours avec l’accompagnement d’un médecin ou d’une personne formée à l’aromathérapie.

Prévention par diffusion

La diffusion d’huiles essentielles antivirales et antiseptiques est un très bon moyen d’agir « en prévention » lorsque les épidémies sévissent ou quand l’un des habitants du foyer ramène une maladie très contagieuse.

Pour une diffusion assainissante, vous pouvez utiliser lemélange sur l’image qui est adaptée pour toute la famille.

Prévention par voie cutanée

Pour les enfants de plus de 10 ans, je vous conseille une application cutanée le soir, sous la plante des pieds, pendant 3 semaines à 1 mois. Mettez un peu d’huile végétale dans le creux de votre main, ajoutez 3 gouttes d’HE, frotez vos mains puis massez les pieds.

Pour les enfants de 3 à 10 ans, vous pouvez préparer à l’avance un flacon 10 ml d’huile végétale auquel vous ajouterez 6 gouttes d’HE. Appliquez-leur un peu de mélange sous les pieds tous les soirs, en massant bien. Faites cela pendant trois semaines.

Bien sûr, n’oubliez pas de prendre toutes les précautions qui s’imposent. Le test d’allergie notamment ! Si vous avez un doute, n’hésitez pas à m’envoyer un email.

Huiles essentielles enfants : troubles du sommeil

C’est un problème que pratiquement tous les parents rencontrent au moment de la rentrée scolaire : les journées sont encore longues et les enfants qui se sont couchés plus tard pendant leurs vacances d’été ont du mal à reprendre des horaires qui conviennent mieux pendant l’école.

Certains enfants (et adultes !) éprouvent une grande peur lorsque la rentrée se rapproche et l’aromathérapie est une solution douce qui peut faciliter la traversée de ces quelques jours difficiles.

L’appréhension et la peur peuvent jouer sur la qualité du sommeil mais lorsque celle-ci est amoindrie, cela joue également sur le système immunitaire. Il a en effet été prouvé que les troubles du sommeil affectent la concentration et rendent les individus plus sensibles à toutes sortes de maux (douleurs, rhumes, blessures…).

En somme, pour bien commencer la rentrée, il faut déjà être bien reposé et savoir profiter d’un sommeil suffisant pour qu’il soit « réparateur ».

Ce qu’il faut éviter avant le coucher :

  • le sucre
  • les écrans (ordi, tablettes, jeux, tv…): la lumière des écrans maintient le cerveau en éveil au lieu de l’inciter à se reposer, rien ne vaut un bon livre pour s’endormir vite  😉
  • l’agitation : vous connaissez certainement des enfants qui ont la fâcheuse habitude de chahuter le soir, juste avant de se coucher… 

L’essence de lavande fine

C’est vraiment une HE incontournable qui agit non seulement sur le système nerveux mais qui permet aussi de désinfecter et traiter tous les petits bobos :

  • piqûres d’insectes
  • boutons de varicelle ou autres
  • petites plaies
  • coupures
  • brûlures
  • cicatrices…

En plus d’être utile pour son côté antiseptique, elle fait également partie des HE antalgiques. Elle peut donc soulager la douleur et ce n’est pas rien quand il s’agit d’enfants.

Comment utiliser la lavande fine contre les troubles du sommeil ?

Vous pouvez utiliser cette huile essentielle de plusieurs manières :

  • En diffusion dans la pièce un moment avant le coucher

Allumer un diffuseur d’HE dans la chambre de l’enfants et le laisser tourner 10 à 15 minutes selon la taille de votre pièce. Vous pourrez l’éteindre un petit moment avant que votre enfant n’aille au lit. Les molécules en suspension dans l’air seront inhalées pendant la nuit et apaiseront votre petit ange.

L’HE de lavande fine, utilisée en diffusion, fait double-emploi car elle permet également de tuer les microbes environnants.

  •  En application cutanée

Si vous préférez masser votre enfant avec un mélange à base d’huile essentielle de lavande fine, la priorité sera de bien choisir le dosage en fonction de son âge. Souvenez-vous que la peau des enfants est vraiment très fine lorsqu’ils sont jeunes et qu’il faut très peu d’huiles essentielles pour qu’elles aient un effet sur eux.

Pour le dodo des enfants, ma méthode préférée c’est le massage des pieds. C’est la zone du corps où la peau est la plus épaisse et c’est à cet endroit que vous prendrez le moins de risque d’irriter leur peau fragile.

Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de masser vos enfants mais je peux vous dire que sur mon plus jeune (4 ans cette année), je vois aussitôt un changement chez lui !

Il est généralement excité au moment d’aller au lit. C’est l’heure du gros câlin du soir, le grand frère vient, le papa et la maman aussi : tout le monde est réunit et il adore ! Mais généralement je dois couper court aux câlins entre frères car ils ont vite fait de dégénérer en jeu et là tout se complique !

Dès que je me retrouve seule avec lui, si je constate qu’il est vraiment excité, je vais chercher mon petit matériel : une huile essentielle et un flacon vaporisateur contenant mon huile végétale du moment. Je change assez régulièrement car il y en a tellement à découvrir !(abricot, amande, rose musquée…).

Pour un massage local de la voûte plantaire. Je mets 1 goutte d’HE pour 3 ou 4 pchitts dans le creux de la main et j’applique directement sous la plante des deux pieds. Ensuite, je commence à les masser un par un. Son visage change aussitôt ! Il est presque paralysé avec un air béa ! Il m’a même fait peur une fois tellement il était immobile ! Je me souviens lui avoir demandé si ça allait ! Il avait répondu « oui oui » d’une petite voix avec un sourire en coin ! Apaisé d’un seul coup !

Bon, je crois qu’il aime les massages plus que tout et qu’il en apprécie chaque seconde ! C’est certainement pour ça qu’il ne bouge pas trop généralement. Je pense que de l’huile végétale, même seule, appliquée en massage sur la voûte plantaire suffirait à l’apaiser en fait… Mais son petit nez apprécie les arômes des HE alors je lui fais ce plaisir au passage.  😉

Les huiles essentielles pour les maux du ventre

Alors ici aussi, j’aurai pu vous écrire toute une liste d’huiles essentielles mais j’en ai choisi une polyvalente qui agit aussi bien sur le système nerveux que sur la digestion (un autre problème qui revient souvent chez nous enfants).

Il s’agit de la mandarine ! Celle que vous préférez car la rouge, la verte et la jaune ne sentent pas exactement pareil et il y en a toujours une qui nous va mieux « au nez ». Toutes les essences de mandarines sont relaxantes et facilitent la digestion.

Les maux du ventre viennent très souvent des émotions (du stress, de l’appréhension…). L’essence de mandarine est donc très adaptée pour les soins des enfants car elle joue à la fois sur le système digestif et sur le système nerveux. Grâce à elle, même en cas de doute, vous ferez d’une pierre deux coups !

L’application cutanée

Reportez-vous aux même recommandations que celles données plus haut pour les dosages.

Pour l’application, vous pouvez mettre votre mélange dilué directement sur le ventre, le plexus ou l’estomac. Effectuez un doux massage dans le sens des aiguilles d’une montre. Normalement, le massage associé à l’essence font que le soulagement est très rapide.

Attention : la mandarine est photosensibilisante ! Si vous en mettez sur vos enfants alors que la journée s’annonce ensoleillée, ils risquent de revenir à la maison avec de vilaines petites taches ! Mieux vaut utiliser la lavande les jours de beau temps ou appliquer votre HE sur les vêtements et non sur la peau

Diffusion atmosphérique : le spray parfumé

Vous pouvez facilement fabriquer un spray alcoolique type parfum à vaporiser sur leurs vêtement avant le départ à l’école, par exemple ou lejour J d’un examen ou d’un rendez-vous chez le dentiste…

SPRAY ANTISTRESS POUR ENFANTS :

Mélangez tous les ingrédients et secouez bien. La préparation devrait mûrir avec le temps et le rendu final sera différent de l’odeur que vous obtiendrez au départ. Vous pouvez utiliser ce mélange dès les premiers jours mais si vous êtes attentifs (et s’il en reste au bout de 4 semaines), vous rendrez sûrement compte que la préparation aromatique se sera modifiée, harmonisée…

Attention : A vaporiser au-dessus des vêtements mais trop près non plus. Ne pas vaporiser près des yeux ni directement sur la peau.

QUELQUES CONSEILS IMPORTANTS

  • Si vous n’avez pas l’huile essentielle qu’il vous faut, n’improvisez pas et demandez conseil.
  • N’utilisez que des HE d’excellente qualité. Elles réduisent les risques de réactions cutanées et vous assurent la pureté du produit et l’action thérapeutique.
  • Pas d’HE dans les yeux, les muqueuses, les oreilles.
  • En cas de projection dans les yeux, ne versez pas d’eau mais mettez quelques gouttes d’huile végétale dans l’oeil.
  • En cas de réaction cutanée, type rougeur et chaleur, ajoutez de l’huile végétale (type huile d’olive) sur la zone à traiter. Pour éviter que cela n’arrive, pensez à noter la composition de vos mélanges et à mettre des étiquettes pour différencier vos préparations de celles des enfants.
  • En cas de réaction allergique, consultez un médecin et n’utilisez plus aucune HE avant de connaître l’allergène responsable.

Voilà pour aujourd’hui ! J’espère que ces quelques conseils pourront aider vos bambins dans tous les cas de figures que je viens d’aborder.

Si vous avez des questions sur ce sujet, n’hésitez pas à me les poser en laissant votre message dans les commentaires. Je serai ravie de pouvoir vous aider ! 🙂

A très bientôt !

 

 

 

 

 
Vous trouvez cette info utile ? Partagez-la ! :) MERCI

4 thoughts on “Aromathérapie : 3 huiles essentielles pour les enfants

  1. Coucou Nathalie
    J’ai bien aimé lire ton article, je me retrouve aussi avec mon fils le soir quand il est bien agité.
    Aussi pour l’EPP, moi je verse les gouttes dans un petite cuillère de miel et ça passe très bien. Mon fils aime bien les prendre de cette manière.
    Bises

    1. Bonjour Sabdrine,
      Toi aussi, je valide ton commentaire très en retard ! Désolée et merci pour ton message et ton partage de conseils.
      J’espère que tu vas bien sinon. 🙂

      Bon week-end

  2. Lacourte dit :

    Merci c’est très intéressant !!

    1. Bonjour Barbara,

      Merci à vous ! Désolée, je valide ce commentaire un peu tard, il s’était caché ! 🙂

      Bon week-end

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *