L’extrait de pépins de pamplemousse : un remède naturel à connaître !

EPP

Connaissez-vous l’extrait de pépins de pamplemousse ? Ce produit naturel n’est pas une huile essentielle et je fais une nouvelle entorse au thème de mon blog mais que voulez-vous, j’aime les produits naturels et vous allez voir que celui-ci vaut vraiment la peine qu’on s’y intéresse…

L’extrait de pépins de pamplemousse

L’odeur de l’extrait de pépins de pamplemousse est très douce contrairement aux arômes concentrés des HE mais ses vertus sont incroyables !

les vertus de l'extrait de pépins de pamplemousse

L’EPP est un conservateur naturel pour toutes les préparations aux huiles végétales et hydrolats, et pour assurer une protection fongicide et bactéricide à vos cosmétiques maison.

Ce produit naturel est une vraie trousse à pharmacie à lui tout seul ! Il peut aider à lutter contre beaucoup de petits maux plus ou moins dérangeants :

Cette liste est déjà pas mal mais ce ne sont que quelques exemples de ce qu’il peut aider à combattre !

Nous allons maintenant voir ses propriétés et vous allez tout de suite comprendre pourquoi l’extrait de pépins de pamplemousse est une arme redoutable qu’il faut toujours avoir dans sa pharmacie naturelle.

Les propriétés de l’extrait de pépins de pamplemousse

L’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) est utilisé depuis 1990 en médecine holistique. Il agit en désorganisant la membrane cytoplasmique et mitochondriale des micro-organismes.

Sa composition (elle peut différer en fonction de la marque, certaines y ajoutent de l’HE de tea tree, par exemple): Alcool biologique, Glycérine végétale, Eau, Extrait de pépins de pamplemousse* (800 mg de bio-flavonoïdes de pamplemousse / 100 ml), antioxydant acide ascorbique, vitamine C (3 g / 100 ml) – Contient 6% d’alcool biologique – * issu de l’agriculture biologique contrôlée.

Propriétés :

Antiseptique

Antifongique

Antiviral

Antimicrobien

Antiparasitaire

Conservateur

Les utilisations de l’extrait de pépins de pamplemousse

Utilisation en interne

Rhumes, grippe (préventif et curatif)

Candidoses et autres mycoses

maladies parasitaires

Inflammations

Dysfonctionnements intestinaux, infections du système digestif, gastrites, ulcère de l’estomac et du duodénum

Actif minceur

Posologie conseillée par le fabricant du produit :

L’EPP est très souvent utilisé en cure (d’un mois) à l’automne pour stimuler et booster le système immunitaire.

La posologie n’est pas la même pour les enfants et les adultes et les plus jeunes ne pourront pas goûter à l’amertume extrême de ce remède naturel.

Il risque de vous faire grimacer et je vous conseille de le diluer dans quelque chose que vous aimez boire, un truc bien sucré !

Pour celui que j’avais, la posologie est la suivante : 25 gouttes d’extrait 2 à 3 fois par jour, bien mélanger dans un verre d’eau ou de jus de fruits . Cette posologie est à diviser par 3 pour un enfant mais vérifier le vôtre, ils ne sont pas tous pareils. Avec mon flacon et cette posologie, 50 ml me permettent de faire une cure de 3 semaines.

EPP
Extrait Pépins Pamplemousse

Utilisations en externe

Pour la bouche

  • Lèvres gercées : diluer 2-3 gouttes dans une c.à s. d’huile végétale et appliquer plusieurs fois par jour
  • Herpès labial : 6-7 gouttes diluées dans une c.à s. d’huile végétale. Appliquer plusieurs fois par jour
  • Mauvaise haleine – halitose : En gargarismes – 5 à 10 gouttes diluées dans 1 verre d’eau.
  • Dissolution du tartre : 1 ou 2 gouttes directement sur la brosse à dents humide 1 à 3 fois par jour

Pour le visage

  • Acné, boutons, points noirs
  • Impureté de la peau
  • Rasage

Humidifiez votre visage. Mettez 5 gouttes d’extrait dans la paume de la main et enduisez-vous le visage.

D’autres articles sur ce sujet : Comment guérir l’acné naturellement ?

Pour les cheveux

Shampoing traitant (pellicules, démangeaisons du cuir chevelu) : Mettez une dose de votre shampoing habituel dans la main et  ajoutez 5 à 10 gouttes d’extrait de pamplemousse. Massez ensuite le cuir chevelu pendant environ 2 minutes.

Plus d’articles sur les cheveux : Des huiles pour cheveux secs , Huiles essentielles pour soigner vos cheveux, recette masque coco pour cheveux secs , recette shampoing anti-poux

Pour les pieds

  • Eczéma des orteils
  • hyper-sudation
  • durillons
  • cors
  • verrues plantaires
  • ampoules, etc.

Diluez 10 gouttes d’extrait de pamplemousse dans une cuillère à soupe d’huile végétale et appliquez sur la zone concernée.

Pour les ongles

  • Onychomycose
  • Panaris

L’ongle contaminé doit être limé le plus ras possible. Si vous utilisez une lime en métal, désinfectez-la à l’extrait de pépin de pamplemousse ou au tea tree pour ne pas infecter les autres ongles.

Je vous conseille aussi de désinfecter tout le matériel que vous utilisez pour vos pieds (surtout si celui-ci sert à toute la famille). Pensez toujours à bien le faire en cas de mycoses, de verrues etc… Une ou 2 gouttes d’EPP ou de tea tree ne laisseront aucune chance aux bactéries et éviteront que d’autres membres du foyer ne soient infectés.

Pour les mycoses : mettez de l’extrait de pépin de pamplemousse pur sur l’ongle affecté 2 x par jour. Reprenez le limage de l’ongle tous les 3 ou 4 jours, puis espacez (toutes les 3 ou 4 semaines).

Important ! Il faut continuer le traitement pendant plusieurs mois pour prévenir les récidives.

Je connais quelqu’un qui a malheureusement attrapé une vilaine mycose après un séjour à … l’hôpital. Il n’est pas rare qu’on y aille pour une chose et que l’on revienne avec une autre mais bon… En évitant de marcher pieds-nus, on peut déjà éviter quelques dégâts.

Pour cette personne qui avait donc ramené cette mycose chez elle, c’était devenu très complexant et malgré tous les produits vendus en pharmacie qu’elle avait testés, rien n’y faisait ! Cela faisait des années que la mycose était installée et elle semblait résister à tout !

Un jour, alors que nous parlions de ce problème, je lui avais parlé de l’extrait de pépins de pamplemousse et de ces nombreuses vertus. Et comme rien n’avait eu d’effet, elle s’est dit pourquoi pas !

Résultat : un grand changement ! L’ongle a d’abord jaunit mais il semblait mieux repousser et être « en meilleure forme ». Après une cure de plusieurs mois et le constat d’un podologue : la vilaine mycose avait bien disparue !

Je ne vais pas vous mentir, le traitement a duré plusieurs mois et il faut vraiment être très assidu pour que la mycose ne redémarre pas de plus belle. Lavage de pieds matins et soirs et même une désinfection de toutes les chaussures utilisées sont à faire en même temps. 

Une astuce pour vos chaussures : glisser un bout de coton imprégné de quelques gouttes d’huile essentielle (de tea tree ou de manuka) tout au fond de chaque chaussure et laissez-le en place toute la nuit. Vous ferez d’une pierre deux coups : plus de mauvaises odeurs et plus de vilaines bactéries !

Bon, je ferme cette petite parenthèse personnelle et je continue la liste des différentes utilisations de l’extrait de pamplemousse.

Contre le psoriasis :

Diluez 10 gouttes d’extrait dans une cuillère à soupe d’huile d’argan. Appliquez ensuite sur les zones à traiter.

Vous pouvez aussi consulter cet article sur le même sujet : Des remèdes naturels contre le psoriasis, 5 recettes contre le psoriasis

Pour les piqûres d’insectes :

Appliquez directement sur la piqûre, sans dilution. Pour les peaux sensibles, vous pouvez diluer l’extrait de pamplemousse dans un peu d’eau ou d’huile végétale avant application.

Pour l’agriculture bio :

Pour traiter/soigner vos plantes, l’extrait de pépins de pamplemousse est aussi très utile. Il vous aidera à lutter contre :

  • les pucerons
  • les champignons
  • les moisissures

Mélangez 30 à 50 gouttes par litre d’eau pour obtenir un insecticide naturel que vous pourrez ensuite pulvériser sur les plantes.

Si le jardinage bio est un domaine qui vous intéresse, allez voir le blog de Yannick, Au potager bio, vous y trouverez plein d’articles intéressants !

Précautions d’emploi et contre-indications :

(mise à jour 2019)

– Bien lire la notice de votre produit

– Ne pas laisser à la portée des enfants.

– Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.

– Éviter le contact avec les yeux.

– En cas de grossesse, prendre un avis médical.

– Ne pas utiliser en cas de traitement médical par voie orale car des interactions sont possibles. (consultez la fiche-image ci-dessous)

MISE A JOUR 2022

Suite au commentaire d’une lectrice, je reviens sur la dernière précaution (barrée juste au-dessus).

Lorsque j’avais fait mes recherches sur l’EPP, j’étais tombée sur beaucoup de mises en garde, les mêmes que celles que l’on attribue au jus de pamplemousse qui a une fâcheuse tendance à interagir avec les médicaments. Il est donc déconseillé pour beaucoup de personnes suivant des traitements médicaux.

Mais une lectrice vient de m’apporter un nouvel éclairage sur la question, à savoir que, non, l’extrait de pépins de pamplemousse n’a pas d’interactions avec les médicaments selon les dire d’un médecin urgentiste auquel elle a posé la question.

Extrait : « Il m’a répondu que le Jus de pamplemousse avait ces effets d’annulation ou intensification des effets d’un médicament…mais pas l’extrait de pépins de pamplemousse… Et c’est une affirmation que j’ai retrouvé dans Ma Bible de l’herboristerie de Michel Pierre herboriste et Caroline Gayet Diététicienne phytothérapeute. »

Donc voilà, je corrige car je trouve que c’est une très bonne nouvelle pour les personnes sous traitement médicamenteux, après, libre à chacun de rester sur ses gardes ou pas.

Vous l’aurez compris, c’est un produit à avoir sous la main ! Peut-être que vous l’utilisez déjà ? Dites-nous quel usage vous en faites en laissant un commentaire  🙂

 

 

 

Articles qui peuvent vous intéresser...

 
Vous trouvez cette info utile ? Partagez-la ! :) MERCI

48 thoughts on “L’extrait de pépins de pamplemousse : un remède naturel à connaître !

  1. Bonjour Nath.

    Là, je comprends mieux pourquoi cette potion est indispensable à la maison! merci
    Nicole

    1. Bonjour Nicole,

      Oui, je n’ai pas pu résister à la présentation de ce produit multi-usages qui, en plus, a un prix très raisonnable !

      Bonne journée et merci pour ta visite 🙂

      1. Bonjour. Merci pour ce très bel article. Lorsqu’on est dans la catégorie des personnes sous « emprise médicamenteuse » par quoi pourrait on le remplacer, pour une mycose de l’ongle par ex. Le tea tree utilisé pd 1 an n’a pas fonctionné. merci pour votre bonne attention, Patricia

        1. Bonjour Patricia,
          Si vous suivez un ou plusieurs traitements médicamenteux, il est fort probable que votre flore intestinale soit perturbée. Cela n’aide pas dans la guérison des mycoses et peut-être qu’une cure de probiotiques pourrait vous aider à la « reconstruire » et, du coup, cela aurait pour effet de booster votre système immunitaire. Ce sera utile pour la mycose mais aussi pour vous protéger des épidémies de l’hiver.
          En parallèle, je vous recommande d’utiliser une synergie plutôt qu’une HE seule, pour amplifier les effets antibactériens et antifongiques.
          Je ne peux pas vous conseiller comme ça, comme je ne connais pas votre traitement mais si vous souhaitez une aide personnalisée, je peux vous conseiller et vous proposer plusieurs synergies en consultations individuelles. (la première prestation sur cette page).

          Bonne journée

    2. Marianne dit :

      Bonjour, c’est vrai que l’extrait de pépin de pamplemousse a de nombreuses vertus mais il faut faire attention à son utilisation en parallèle avec certains médicaments, il annule l’effet de la pilule contraceptive notamment. Donc il faut rester vigilants !

      1. Bonjour Marianne,

        Merci pour cette info, je ne le savais pas du tout… Mieux vaut arrêter la pilule alors ! 😉

        Bonne fin de journée

  2. Bonjour,
    Je prends cette potion du mois d’octobre au mois de mars, avril ce qui m’évite les grippes, bronchites et autres…
    C’est vraiment très efficace.
    bonne journée.
    Danièle

    1. Bonjour Danièle,

      Venant de toi qui aimes les produits naturels, ça ne m’étonne pas du tout que tu l’utilises déjà 🙂

      Merci d’avoir partagée ton expérience sur l’extrait de pépins de pamplemousse et son efficacité !

      Bonne journée

    2. christelle dit :

      bonsoir,
      pouvez vous me dire comment utiliser cette he pour éviter d’être malade car je débute tout juste les eh et je e connais pas
      merci

      1. Bonjour Christelle,
        Ce n’est pas une HE, c’est un extrait naturel mais pas une essence (à ne pas confondre avec l’HE de pamplemousse qui, elle, existe).
        La posologie est indiquée sur l’emballage généralement. Il faut mettre quelques gouttes dans du jus de fruits ou autre (moi je choisis du jus d’orange sinon c’est trop amer et les enfants n’arrivent pas à l’avaler).

  3. Bonsoir,

    Cette huile essentielle a de nombreuses vertus, indispensable dans une maison. Je découvre, merci pour toutes ces informations

    Belle soirée

    Charlotte

    1. Bonjour Charlotte,

      Attention ! Il est vrai que mon article peut induire en erreur puisque mon thème est sur « les huiles essentielles » mais dans cet article, je parle bien de l’extrait de pépins de pamplemousse et non de l’HE de pamplemousse (elle existe aussi et a des propriétés très intéressantes mais j’en parlerai dans un autre article).

      Il faut bien les différencier car elles ne s’utilisent pas de la même manière 😉

      Bonne journée

  4. bonsoir Nathalie,
    je connais bien ce produit et j’en adore le goût.
    j’ai pu aussi constater son efficacité.
    Tout ce qui peut nous éloigner des médicaments traditionnels est bon à essayer!

    1. Bonjour Hannah,

      Merci à toi de partager ton expérience et ton avis d’utilisatrice. Je ne sais pas si le goût plaira à tout le monde car il faut aimer les choses très amères mais je trouve, moi aussi, que ça passe très bien, en tout cas pas plus mal qu’un Doli… ou qu’un Effé… !

      Bonne journée 🙂

  5. Bonjour Nathalie,
    Personnellement, le goût : non ! J’ai beaucoup de mal à prendre ce produit et surtout à le faire prendre à mes enfants. Mais quand on est grippé, c’est tellement efficace qu’on fait l’effort !!!
    Par contre, je n’en connaissais pas toutes les applications que tu nous donnes. Merci, très intéressant !

    1. Oui, il faut le savoir : le goût est vraiment très très amer. Même moi qui aime les aliments amers, j’ai du mal s’il n’est pas mélangé à un jus de fruit très sucré !

  6. Bonjour Nathalie,

    Je ne connaissais pas du tout le produit et tu as bien fait d’écrire l’article car toutes les applications me laissent pantoise

    Le seul hic c’est que je trouve le pamplemousse très acide mais comme dit bernadette en cas de grippe c utile

    1. Bonjour Sylviane,

      Je suis contente si j’ai pu t’apprendre quelques utilisations de l’extrait de pamplemousse ! Je présenterai d’autres produits naturels comme celui-ci qui permettent de faire beaucoup de choses. On est loin des produits chimiques appelés « 2 en 1 » ou « 4 en 1 » pour booster les ventes. Là, c’est du pur naturel et du – au moins – « 20 en 1 », juste pour comparer…

      Merci pour ta visite 🙂 Je file de ce pas lire ton dernier article !

      Bonne journée

  7. bonsoir,
    merci pour tous ces bons conseils, perso, je l’utilise aussi dans la nourriture de mes chiens, contre les problèmes de peaux et les troubles digestifs, ils n’ont aucun problème pour prendre leur potion, 10 gouttes mélangées dans le repas, apparement, les chiens ne craignent pas l’amertume !! à bientôt

    1. Bonjour Domi,

      Je ne connaissais pas cette utilisation, merci de l’avoir partagée 🙂 J’en parlerai autour de moi car je n’ai plus de chien mais c’est une info bonne à savoir 😉

      Bonne journée

  8. Bonjour Nathalie,

    Oui, je connais et on me l’a conseillé en cure de prévention contre rhume et grippe avant l’hiver.

    Bien amicalement,
    Christine

  9. Bonjour Nathalie,

    Je connais bien l’extrait de pépins de pamplemousse, je l’ai souvent utilisé en cure interne ou en bain de bouche contre les aphtes.

    Par contre, j’ai remarqué il y a quelques temps quelque chose que je ne comprends pas : quand je me prépare un demi-verre avec une vingtaine de gouttes pour faire plusieurs bains de bouche, au bout de 3 à 5 jours, si je n’ai pas fini le verre, je vois apparaître des moisissures dans le liquide !!

    Étonnant pour un produit censé purifier l’eau et être aussi un conservateur et un antifongique, non ?

    As-tu une explication ?

    Bien à toi,
    Muriel

    1. Bonjour Muriel,

      Est-ce que ton mélange est dans un verre, exposé à l’air libre et que tu en bois une petite quantité chaque jour dans ce même verre ? Si c’est le cas, je pense que les bactéries peuvent se développer car il y a contact avec l’air, les poussières, tes lèvres…

      Pour conserver toutes sortes de préparations maison, il est préférable de les mettre dans un flacon ou une bouteille en verre bien propre, souvent à l’abri de la lumière et à une température modérée (ou parfois au frigo). Si c’est ce que tu fais déjà, j’avoue que j’ai du mal à comprendre pourquoi des moisissures se forment surtout en si peu de temps…

      Merci pour ton passage Muriel 🙂

      Bonne journée

      1. Oui Nathalie, mon mélange reste dans un verre exposé à l’air libre, donc contact avec la poussière, les bactéries… Mais au vu des propriétés de ce produit, je pensais que ca détruirait facilement les bactéries.

        Faudrait que je fasse le test avec un verre d’eau purifiée (fontaine Nikken ou eau légèrement argileuse), logiquement, je devrais avoir le même phénomène.

        Merci pour ta réponse et @ bientôt ! 🙂
        Muriel

  10. Bonjour Nathalie,

    Oui, je connais ce produit, mais sous un autre nom. J’en ai pris pour un problème de santé.

    Je vais vérifier si celui qu’on vend chez moi peut-être utilisé pour combattre le tartre, car le produit est assez fort.

    Bonne journée!

    Sco! 🙂

  11. Bonjour, je ne connaissais pas l’intéret des pépins de pamplemousse. C’est assez étonnant à apprendre, d’autant que j’ai pour habitude de les recracher ! 🙂 Merci de l’info

  12. tiphaine dit :

    êtes vous sur que l’on peut appliquer l’epp pur sur la peau je l’ai acheté sur le site d’aroma-zone et il préconise de ne pas l’appliquer pur sur la peau .merci de votre réponse

    1. Bonjour Tiphaine,

      Avant de publier un article, je fais toujours des recherches pour obtenir des informations complémentaires. Pour ma part, je pense qu’il est possible de l’utiliser pur car plusieurs sources me l’ont confirmé. J’ai déjà testé et je n’ai eu aucune mauvaise réaction de l’épiderme mais peut-être qu’il est préférable de diluer légèrement pour les peaux les plus sensibles…

      Bonne journée

      1. hello !!

        Perso, je l’ai utilisé pur sur une espèce de verrue sur le front, résultat verrue disparue après 15 jours d’application, et franchement, aucun problème d’irritation cutanée.
        bonne soirée

        1. Hello !

          Merci Domi de confirmer mes dires 🙂 On pourrait croire que j’ai la peau dure mais non, elle est pourtant assez sensible et ça ne m’a rien fait non plus.

          Si d’autres personnes s’en servent pur, n’hésitez pas à venir témoigner.

          Bonne fin de journée 🙂

  13. Coucou,
    j’en ai acheté !! J’espère ne pas avoir le rhume avec ça, on va bien voir !
    Bises à bientôt

  14. Très bon article extrêmement détaillé et très bien écrit.

    Il s’agit en fait d’un antibiotique naturel extrêmement efficace dans de nombreux cas. Très riche en bioflavonoïdes et vitamine C le pépin de pamplemousse a une action sur plusieurs centaines de souches de virus et bactéries.

    Sous forme d’extrait il est encore plus puissant et renforce même le système immunitaire et est très bon pour la flore intestinale contrairement aux antibiotiques chimiques.

    Vive les méthodes naturelles de santé

    1. Olà
      Eu consegui traduzir. Obrigado por seu comentário e boa semana para você

  15. Rannou Françoise dit :

    Bonjour
    Très tentée par le EPP , j’ai lu cependant qu’il pouvait annuler les effets des médicaments ? J’utilise tous les jours un collyre pour soigner un glaucome
    Qu en pensez vous ?
    Merci beaucoup

    1. Bonjour Françoise,
      Et bien vous me posez une colle ! Sur le mien, il n’y a rien de mentionné par rapport aux médicaments… Celui que j’ai actuellement contient aussi de la vitamine C et du tea tree (marque Sante Verde), son goût est mois amer que le pur EPP. Il est déconseillé aux enfants qui ont moins de 7 ans et aux femmes enceintes et allaitantes mais aucune indication concernant les médicaments.

      Peut être qu’en pharmacie, ils sauraient vous en dire plus…N’hésitez pas à revenir me dire ce qu’il en est. 🙂

      Bonne journée

  16. bonjour
    j’utilise l’extrait de pépin de pamplemousse depuis plus d’un an pour des mycoses sous les seins !! c’est très efficace et rapide
    alors que j’avais essayé des poudres en pharmacie qui ne m’ont rien fait ! alors j’en ai toujours à la maison et en cas de mycose je me lave avec du savon d’Alep avec un bon pourcentage de laurier et ensuite je mets quelques gouttes d EPP et hop disparue la mycose !!

    1. Bonjour,

      Merci pour ce témoignage ! J’espère qu’il aidera d’autres personnes dans votre situation. 🙂

      Très bonne journée à vous 🙂

  17. J’ai toujours acheté de l’EPP amer et en effet pas très agréable à boire, jusqu’à ce que je lise qu’un bon EPP ne devrait pas l’être…Je ne sais pas si c’est vrai mais j’ai acheté celui de la marque Dioter et en effet, aucune amertume!

    1. Bonjour Julie,

      Je ne savais pas ça et je trouve que c’est une excellente nouvelle ! Il me semblait « logique » que ce soit amer (les marques que j’ai testées l’étaient) mais s’il en existe des plus « neutres », c’est encore mieux !
      Un grand merci pour cette info Julie ! Je vais en acheter de la marque Dioter car ce n’est pas évident de faire prendre de l’EPP à mon plus jeune garçon.

      Belle journée et bon week-end 🙂

    1. Bonjour Audrey,

      Merci pour ce commentaire mais… attention, dans cet article je parle de l’extrait de pépins de pamplemousse qui n’a rien à voir avec l’huile essentielle (plutôt l’essence d’ailleurs, comme il s’agit d’un agrume).
      Je n’ai pas encore écrit sur cette super essence mais il faudra que je m’en occupe !

      Bonne journée 🙂

  18. Très intéressant comme article. Merci beaucoup. J’utilise beaucoup le jus de pépins de pamplemousse en hiver et jamais de problèmes.

    1. Bonjour Nicolas,

      Merci pour votre commentaire et votre retour sur l’EPP.

      Bonne fin de journée 🙂

  19. Bonjour votre article est très intéressant et très complet…je m’intéresse aussi à l’EPP mais je ne l’ai pas encore utilisé au niveau santé ou en tant que traitement au potager…
    Cependant je voulais juste partager une question concernant son interaction avec un traitement médical (annuler ou intensifier les effets)qui me trottait dans la tête et que j’ai posé à un médecin urgentiste …Il m’a répondu que le Jus de pamplemousse avait ses effets d’annulation ou intensification des effets d’un médicament…mais pas l’extrait de pépins de pamplemousse…
    Et c’est une affirmation que j’ai retrouvé dans Ma Bible de l’herboristerie de Michel Pierre herboriste et Caroline Gayet Diététicienne phytothérapeute… Excellent ouvrage en passant
    Belle journée à vous

    1. Bonjour Coco,

      Merci pour ce commentaire et cet autre son de cloche.
      Lorsque j’avais fait mes recherches, j’avais surtout trouvé des mises en garde et pas ce que vous m’expliquer dans votre message…

      Du coup, je vais peut-être refaire la fiche ou l’enlever et la remplacer par ce que vous me dites… Trop de prudence vaut mieux que pas assez mais c’est vrai que priver certaines personnes de l’EPP quand elles peuvent l’utiliser est bien dommage car c’est un produit bien utile.

      Merci encore et bon week-end !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *