Comment tester une huile essentielle ?

Test de tolérance cutanée aux huiles essentielles

{lang: 'fr'}

Bonjour chers lecteurs ! Aujourd'hui je vous propose un article sur le test de tolérance cutanée des huiles essentielles. On l'appelle aussi le test d'allergie. Il est indispensable de le faire avant de vous préparer une formule avec des HE que vous ne connaissez pas, plus particulièrement si vous avez la peau sensible ou une tendance à faire des allergies...

Comment tester une huile essentielle ?

J'aurai du écrire cet article il y a bien longtemps car, ce test de tolérance cutanée ou d'allergie, fait partie des informations basiques et indispensables à connaître avant de commencer à utiliser l'aromathérapie.

Vous avez probablement déjà lu un peu partout que les huiles essentielles étaient des produits très actifs et qu'il fallait les manipuler avec de multiples précautions. Le premier réflexe à avoir, c'est celui de faire un petit test cutané, dans un endroit discret du corps, à chaque fois que vous achèterez une nouvelle huile essentielle.

Cette règle s'applique à tous mais plus particulièrement aux personnes ayant une peau très sensible et à celles qui ont tendance à facilement faire des allergies.

Ce petit test vous évitera des mauvaises surprises car, mêmes si les réactions sont généralement assez rares, elles peuvent parfois être surprenantes et très gênantes ! Je crois que j'ai déjà raconté l'histoire de cette personne qui a mis 2 ou 3 gouttes de lavande fine sur son oreiller pour passer une douce nuit et qui s'est réveillée avec des oedèmes sur le visage ! Et oui, c'est rare mais ce sont des choses qui peuvent arriver alors, une fois de plus, j'ai envie de dire : "Une personne avertie en vaut deux." !  😉

 

Lavande fine

Pourquoi tester toutes vos huiles essentielles ?

Quand je vous dis qu'il faut faire un test cutané avant d'utiliser chaque nouvelle huile essentielle, je ne veux pas juste dire "Testez la lavande fine si vous ne l'avez jamais utilisée auparavant", je veux dire "Testez tous vos nouveaux flacons de lavande fine". Pourquoi, me direz-vous ? Si je ne suis pas allergique à l'une, logiquement, je ne le serai pas non plus à la prochaine...

Et oui, ce serait normal... Sauf qu'il existe tellement d'éléments qui entrent en compte dans la qualité d'une huile essentielle, qu'il est possible qu'une marque différente d'HE de lavande fine vous provoque des réactions que vous n'aviez pas eues avec la première. Comme j'en ai déjà parlé dans d'autres articles, les huiles essentielles sont victimes de leur succès et la tentation est grande "pour les gens malhonnêtes", de les couper, de les rallonger avec d'autres produits afin d'augmenter leurs productions. C'est souvent de la térébenthine qui est utilisée mais il peut aussi s'agir d'autres HE, voire même pire ! Dans certaines HE, de l'essence de voiture aurait été trouvée !! (Source : L'aromathérapie exactement).

A cela s'ajoutent la qualité des plantes et les différences qui existent entre les HE provenant de milieux sauvages, de cultures biologiques ou de celles qui sont traitées à grands coups de produits chimiques... Pour finir, les conditions de distillation des plantes aromatiques peuvent être plus ou moins naturelles et plus ou moins longues, ce qui aura également un impact sur l'essence produite...

Comme tout ceci joue sur la qualité des huiles et sur leur composition finale, il est normal que la peau puisse réagir différemment d'une marque à une autre, vous ne pensez pas ?

Les différences sont parfois si flagrantes qu'on a l'impression de (re)découvrir une huile essentielle que l'on pensait connaître, simplement en essayant une nouvelle marque...

Je ne suis pas chimiste, je ne travaille pas dans un labo, je n'ai pas plus de moyens que la plupart d'entre vous pour savoir si une huile essentielle est de bonne qualité ou non. Comme vous, je me réfère à ce qui est écrit sur les étiquettes  et à ce que je lis à droite et à gauche mais les informations sont-elles toujours fiables ? ... Avec le temps, je me fie aussi de plus en plus à mon nez et je ne peux que vous conseiller d'en faire autant. Sentez-les ! Achetez-en à des prix bas et à des prix plus élevés et faites la comparaison vous-même, vous verrez...

La qualité des essences est vraiment primordiale en aromathérapie. Même les plus grands aromathérapeutes s'accordent à dire que les allergies cutanées sont plutôt rares lorsque les huiles essentielles utilisées sont de très bonne qualité : de qualité thérapeutique.

Le test d'allergie et de tolérance cutanée : mode d'emploi

Pour faire ce test de tolérance cutanée, c'est assez simple, il suffit d'appliquer une goutte de l'huile essentielle a tester sur une partie peu visible du corps (au cas où la peau réagirait mal). Et ensuite ? Il faut attendre...

L'intolérance cutanée : vous serez fixés très rapidement, en quelques minutes. 

Symptômes :

  • peau rouge
  • peau qui "chauffe", sensation de brûlure
  • irritation

Soit vous la verrez quasi tout de suite, la peau va rougir, parfois picoter ou vous aurez une sensation de chaleur. Soit ce sera au bout de quelques minutes et vous vous rendrez compte que votre test vous aura laissé une belle tache rouge.

Que faire en cas d'intolérance cutanée ?

Si la chaleur est supportable, ne mettez rien dessus. En revanche, si ça chauffe vraiment, c'est le signe qu'il faudra bien diluer cette huile essentielle et avoir la main légère si vous comptez vous en servir quand même. Pour apaiser cette sensation d'échauffement, il suffit de mettre un peu plus d'huile végétale sur la zone de test.

Irritation sur la zone de contact

L'allergie : jusqu'à 48h après le test, parfois plus (même si cela reste rare)

Symptômes :

  • démangeaisons
  • plaques rouges, prurits
  • dermatites
  • oedèmes
  • brûlures
  • dépigmentation

La réaction allergique, "la vraie", ne va pas obligatoirement se manifester aussi rapidement qu'une intolérance cutanée. C'est parfois le cas, les personnes allergiques peuvent sentir leur souffle se couper, avoir une sensation de tête qui tourne ou d'étouffement (cela arrive surtout dans le cas d'une ingestion, attention à la voie orale !).

D'autres fois, c'est 24 h ou même 48h après avoir été en contact avec la molécule allergène que la réaction du corps se produira.  Un gonflement, une irruption cutanée ou un oedème pourront alors apparaître sur la zone de test et même ailleurs sur le corps.

Que faire en cas de réaction allergique ?

Si la réaction se produit immédiatement après le contact avec une huile essentielle, nettoyez la zone de test avec un coton imprégné d'huile végétale (l'eau ne servirait à rien, l'huile enlèvera l'HE à la surface de la peau et ralentira la pénétration de l'HE dans la peau). Il est préférable de contacter un professionnel de la santé et d'éviter tout contact avec les huiles essentielles en attendant de savoir d'où provient votre réaction.

allergie HE
Réaction allergique au-delà de la zone de test

 

En cas d'intolérance cutanée, c'est uniquement la zone de test qui va réagir alors que lorsqu'il s'agit d'une réaction allergique, les symptômes peuvent s'étendre bien au-delà de cette zone. La réaction d'intolérance cutanée ne dure pas longtemps (du moment que l'allergène est évité) alors que l'allergie met plus de temps à disparaître.

Dans la pratique, voici ce que je vous conseille :

  • Tester une HE dite "douce" pour la peau

Si, dans la fiche de votre nouvelle huile essentielle, vous avez lu qu'elle peut être employée pure sur de petites zones, et si vous n'avez pas tendance à avoir une peau réactive : vous pouvez la tester pure en mettant une goutte directement dans le pli du coude.

  • Tester une huile essentielle dermocaustique (irritante)

Par contre, si vous voulez tester une HE qui est réputée pour être irritante pour la peau, il faut absolument la diluer dans quelques gouttes d'huile végétale, peu importe laquelle, avant de l'appliquer dans le pli du coude. Deux ou trois gouttes peuvent suffire mais si vous avez la peau très sensible, il est fort probable que vous soyez obligés de rajouter quelques gouttes d'HV supplémentaires.

La fiche à télécharger ou à partager

faire test allergie HE
Le test de tolérance cutanée et d'allergie aux HE

IMPORTANT

Vous avez passé le test cutané avec succès et vous vous dites "Super ! Pas d'intolérance ni d'allergie !". Restez tout de même sur vos gardes... Je répète à nouveau ce que j'ai écrit dans mon article sur l'utilisation pure du tea tree : toute utilisation abusive ou excessive des huiles essentielles peut aussi conduire à une sensibilisation, voire à une allergie. Plus vous vous exposer à leurs composants allergènes et plus vous risquez d'y devenir sensibles... Pour éviter ça : 

  • changez régulièrement d'HE
  • suivez les indications concernant les dilutions / les posologies
  • respectez les durées de traitements
  • évitez de trop les utiliser pures, même lorsqu'elles sont dites "douces pour la peau" ou faites-le sur de courtes durées

Testez aussi vos "vieilles huiles essentielles"

Dans un précédent article sur les risques de l'utilisation de l'HE de tea tree pure, je vous disais aussi de faire attention à vos vieilles huiles essentielles ! Vous savez, celles pour lesquelles on craque parfois "sur le papier" et qu'on a bien du mal à utiliser ensuite car , au final, leur odeur ne nous plaît pas vraiment ou nous préférons utiliser celles dont nous avons l'habitude.

Vos "vieilles HE" peuvent être potentiellement allergisantes si elles ont été mal conservées :

  • si elles ont souffert de grosses variations de températures 
  • si les flacons ont été souvent ouverts
  • si elles n'ont pas été à l'abri de la lumière

La lumière, la chaleur et le contact avec l'air peuvent altérer vos huiles essentielles et les modifier légèrement à cause de l'oxydation qui risque de se produire. Si vous huiles sont oxydées, elles seront plus allergisantes et vous aurez plus de risques d'avoir des réactions indésirables.

L'huile essentielle d'arbre à thé fait partie des huiles dont il faut se méfier lorsqu'elle commence à prendre de l'âge mais c'est aussi le cas des essences d'agrumes qui sont fragiles et très volatiles.

Conclusion

J'espère que cet article répondra à toutes les questions que j'ai reçues sur ce sujet ! Désolée de ne pas avoir été plus précise dès le départ mais que voulez-vous, je ne suis pas ordonnée ! Cet article viendra grossir la liste de ceux que je classe dans la catégorie "Débutants". 

Rassurez-vous quand même ! Le test d'allergie ou de tolérance cutanée est une précaution à prendre mais tout le monde n'est pas sujet aux allergies. Si vous avez tendance à être allergique à pas mal de choses, méfiez-vous davantage mais si vous n'êtes allergique à rien du tout, si vous utilisez des HE de très bonne qualité, si vous suivez les indications concernant les dilutions et les durées de traitements, il n'y a pas de raison pour que les choses se passent mal.

 

Et vous ? Comment testez-vous vos huiles essentielles ? Avez-vous déjà eu de mauvaises réactions cutanées ou des allergies ? Comment es sont-elles manifestées ? N'hésitez pas à nous raconter votre expérience en laissant un commentaire ci-dessous (anonyme, votre adresse email n'apparaîtra pas) ou envoyez-moi directement votre témoignage en utilisant ce formulaire de contact.

Merci d'avoir lu cet article ! Si vous pensez qu'il peut être utile autour de vous, n'hésitez pas à le partager ! 😉 A bientôt !

 

 

 

{lang: 'fr'}
Vous trouvez cette info utile ? Partagez-la ! 🙂 MERCI

Incoming search terms:

  • he brûlure cicatrisation
  • teste de qualité sur une huile essentielle
  • test allergie he lavande
  • test cutané allergie patch huiles essentielles

Articles qui peuvent vous intéresser...

 

4 thoughts on “Comment tester une huile essentielle ?

  1. Tirard Anne dit :

    J’ai suivi toutes les formations qui sont dispensées par Pranarom. Là aussi, on conseille de faire le test allergique en déposant une goutte d’HE dans le creux du bras.
    Cependant, je voudrais préciser qu’il ne suffit pas d’attendre quelques minutes pour être fixé. Il est conseillé de faire ce test durant 10 jours consécutifs, car l’allergie peut n’apparaître qu’après plusieurs jours et là je parle d’expérience vécue.
    Une seule application n’est pas suffisante!
    Bonne journée
    Anne

    1. Bonjour Anne,

      Merci pour votre témoignage. En ce qui concerne la durée du test, elle doit être spécifique à Pranarom car j’ai déjà entendu ça d’une lectrice ou deux mais jamais lu dans aucun livre ni entendu dans mes formations… Votre allergie s’est déclarée au bout de 10 jours de test mais chez quelqu’un autre ça aurait pu être 24h plus tard, après un mois de test ou encore au bout d’un an…
      Comment s’est manifestée votre allergie ? Avez-vous réussi à identifier l’allergène responsable ? Je serai très intéressée pour échanger avec vous sur ce sujet.

      Bonne journée

  2. violette dit :

    Bonjour excellent ton articlej’ai une question tout de même ☺
    Est ce qu’ il y a des zones du corps plus allergiques que d’autre ?

    1. Bonjour Violette,

      Merci pour ton commentaire. Je dirai qu’il n’y a pas de zone plus critique qu’une autre en cas d’allergie mais, en revanche, pour la sensisibilité de la peau, certaines zones sont plus fragiles comme le visage où la peau est souvent plus réactive. Il arrive que je doive diluer plus mes HE un peu irritantes en cas d’applications sur la figure alors que ma peau supporte des concentrations plus élevées ailleurs.

      Belle semaine à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge