L’huile essentielle d’eucalyptus radié, notre alliée pour l’hiver

Fiche eucalyptus radié

A quoi sert l’HE d’eucalyptus radié ? Qui peut l’utiliser ? Comment faire pour la diluer et pour quels usages est-elle réservée ? Je vous donne plein de conseils pratiques sur cette huile essentielle familiale indispensable en hiver !

L’huile essentielle d’eucalyptus radiata

Avant de commencer la lecture de cet article entièrement remis à jour, gardez en tête que l’huile essentielle d’eucalyptus radié a fait l’objet de très nombreuses études !

Contrairement à ce que l’on peut encore entendre aujourd’hui (en 2022 !) sur de grands médias, ses vertus médicinales ont été démontrées à bien des reprises. Pour s’en convaincre, il suffit d’être un peu curieux et de se rendre sur les bases de données scientifiques.

1) Caractéristiques et précautions de l’HE d’eucalyptus radié

Les caractéristiques de l’HE d’eucalyptus radiata

Nom botanique : Eucalyptus radiata

Partie distillée : feuilles et rameaux

Odeur : fraîche, typique, cinéolée, douce

Apparence : liquide

Couleur : incolore à jaune pâle

Elément : Métal

Précautions d’emploi et contre-indication de l’HE d’encens

L’huile essentielle d’eucalyptus radié ne doit pas être confondue avec les différentes espèces apparentées. Certaines ont des vertus quasi similaires mais assurez-vous que le nom latin figure bien sur le flacon afin d’acheter « la bonne ».

Parmi les espèces proches, on trouve l’eucalyptus globulus, eucalyptus citioda, eucalyptus smithii, l’eucalyptus polybractea et bien d’autres encore. Chacune a ses particularités, traite des troubles différents et n’a pas forcément les mêmes contre-indications que l’huile dont je vais vous parler aujourd’hui.

Contre-indications de l’eucalyptus radié ? Et bien il n’y en a pas si l’on respecte les précautions de base, à savoir les règles de dilutions en tenant compte de l’âge de la personne à traiter. Par contre ce n’est pas le cas de tous les autres eucalyptus, c’est pour cela qu’il faut être prudent.

 

huile essentielle eucalyptus radiata
huile essentielle eucalyptus radié

 

2) Propriétés de l’huile essentielle d’eucalyptus radié

C’est vraiment une huile essentielle indispensable pour combattre les nombreux maux de l’hiver ! Elle fait partie des huiles dites « familiales » car elle est utilisable par toute la famille.

eucalyptus radiata
eucalyptus radié

Principales propriétés médicinales :

*Antibactérienne : Une étude a démontré que l’HE d’eucalyptus avait une activité antibactérienne plus prononcée que celle d’eucalyptus globulus.

* Anti-fatigue : Comme elle soutient le système immunitaire, elle stimule et redonne de l’énergie.

*Antifongique

* Anti-inflammatoire et cicatrisante : Pour soulager les inflammations des voies respiratoires, de la gorge et de la bouche. 

*Antitussive

* Antivirale : elle aide à repousser et à lutter contre les microbes qui sévissent par temps frais et humide (rhume, grippe…). 

* Décongestionnante : elle aide à libérer les voies nasales encombrées et dégage les sinus.

* Déodorante

* Expectorante : Elle permet d’évacuer plus facilement les sécrétions en les fluidifiant.

* Immunostimulante

*Insectifuge

 

3) Quand utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus radiata ?

Cette HE est particulièrement indiquée pour toutes les infections hivernales : rhinites, otites, sinusites, bronchites, grippes, conjonctivites, rhinopharyngites…

L’eucalyptus radié est également utilisé en cas de toux grasse ou de coup de fatique.

En prévention

L’huile essentielle d’eucalyptus peut être diffusée deux fois ou trois fois par jour dans votre foyer, notamment pour assainir l’air ambiant lorsque l’un des membres de la famille a contracté un vilain rhume ou la grippe.

En cas de fatigue

Pour se protéger des maladies hivernales ou pour récupérer après une grippe et éviter les rechutes, on peut utiliser l’HE d’eucalyptus radié en massage des surrénales.

En tant qu’antiseptique cutané

L’eucalyptus radié est très bien toléré sur la peau. Grâce à ses propriétés antivirale, antibactérienne et décongestionnante, il peut être utilisé comme agent désinfectant dans des savons, des baumes, des gels douche…

En tant que décongestionnant

L’eucalyptus est utilisé dans l’industrie pharmaceutique, notamment dans le très célèbre baume Vicks Vaporub. On le retrouve aussi dans de nombreux médicaments : en sirops, ampoules, pommades, pastilles ou suppositoires. Ces traitements concernent principalement le soulagement des affections de la gorge ou servent à décongestionner les voies respiratoires (rhumes, toux, bronchite, rhinite, rhinopharyngite, sinusite, maux de gorge…).

Pour la bouche

L’eucalyptol a été largement étudié et son action sur la plaque dentaire et les gingivites a été démontrée.  Plus d’une vingtaine d’études ont révélé une réduction moyenne de 18 % de la gingivite et de 25 % de la plaque dentaire. L’eucalyptus entre d’ailleurs dans la composition de nombreux bains de bains de bouche vendus en pharmacie.

 

fleurs d'eucalyptus radié
Eucalyptus radié en fleurs

 

4) Formules et utilisations de l’eucalyptus radata

* Affections des voies respiratoires

Inhalations : Pour un adulte, 4 ou 5 gouttes d’HE d’eucalyptus radié dans un bol d’eau chaude. Pour un enfant de plus de 6 ans, 2 ou 3 gouttes. Inspirer par le nez et la bouche (les yeux fermés, c’est mieux !).

Stick inhalateur : 10 gouttes d’HE sur la tige absorbante. A respirer profondément plusieurs fois par une narine puis l’autre aussi souvent que nécessaire.

Applications cutanées : Pour les moins de 5 ans –> demandez conseil

De 6 ans à 10 ans : 4 gouttes diluées dans une cuillère à café d’HV à appliquer sous la plante des pieds ou sur le thorax et haut du dos. Jusqu’à 5 fois par jour pendant 10 jours (ou moins si ce n’est pas utile)

Pour les adultes : jusqu’à 7 gouttes par jour, pures sous la plante des pieds ou légèrement diluées sur le thorax et le haut du dos. A faire pendant 7 à 15 jours si besoin.

* Maux de gorge

— Bains de bouche plusieurs fois par jour

— Pastilles à sucer

— En mieillat ou directement une goutte dans une cuillère à café de miel à laisser fondre en bouche (pour adultes jusqu’à 4 fois par jour)

* Sinusites / Nez bouché

— Miellat

— Inhalations humides, sèches, plus stick inhalateur

— Applications cutanées directement sur les sinus, HE diluée à 50% (pour adultes), plusieurs fois par jour

Formule contre la grippe

* Grippe

Dans un flacon en verre teinté de 10 ml, ajoutez :

– 40 gouttes d’HE d’eucalyptus radié

– 40 gouttes d’HE d’arbre à thé

– 40 gouttes d’HE de ravintsara

– Complétez votre flacon avec une huile végétale.

Bien secouer pour mélanger la préparation.

Adultes : appliquer jusqu’à 7 gouttes réparties sur le thorax, le haut du dos et la voûte plantaire.

A renouveler 3 à 5 fois par jour durant 4 à 5 jours.

Pour les enfants de plus de 6 ans : 2 gouttes du mélange sous chaque pied, 3 ou 4 fois par jour.

formule contre la grippe

Conclusion

J’espère que tous les conseils donnés ici pourront vous aider à passer un hiver un peu plus serein !

Les informations de cet article sont données à titre informatif. Elles ne remplacent pas une consultation médicale et engagent votre responsabilité.

Si vous n’avez jamais utilisé les huiles essentielles auparavant et que vous avez la peau très sensible ou une tendance à faire des allergies, je vous recommande de faire un test cutané pour voir si votre peau tolère bien l’HE d’eucalyptus radié.

Résumé sur une seule fiche ! A épingler et à partager ! Merci !  🙂

fiche eucalyptus radié

Sources : ScienceDirect, Wikipédia

 

Si vous avez des questions ou vos propres astuces avec l’huile essentielle d’eucalyptus radié, n’hésitez pas à les partager avec nous ci-dessous dans les commentaires ! 😉 Merci d’avoir lu cet article et à très bientôt !

Vous trouverez d’autres formules contre la grippe pour toute la famille dans cet article :

Huiles essentielles grippe : traitement et prévention

Articles qui peuvent vous intéresser...

 
Vous trouvez cette info utile ? Partagez-la ! :) MERCI

9 thoughts on “L’huile essentielle d’eucalyptus radié, notre alliée pour l’hiver

    1. Bonjour Sylvie,
      Merci pour votre commentaire et de rien pour les conseils ! 🙂

      Bonne journée à vous

  1. Bonjour
    Dés les premiers signes du rhume, 1goutte dans un peu de miel, 3à4 fois par jour. Efficace

  2. Bonjour,
    Malgré ma formation comme pharmacienne et homéopathe retraitée, je suis très novice avec les huiles essentielles dont je me méfiais jusqu’à ce que je découvre ton blog il y a peu de temps. Je te remercie pour tes réponses à mes questions qui ont toujours un gros bon sens. Dans tes articles, je constate avec quelle prudence tu travailles avec les huiles essentielles et ça me rejoint.
    Dans cette recette la dilution est de 30 gouttes pour 10ml…..loin de la dilution habituellement suggérée de 5 gouttes pour 5 ml, c’est un peu mélangeant pour moi. J’ai aussi un petit questionnement tant qu’à la fréquence d’utilisation, lorsqu’on utilise l’homéopathie en aiguë, les doses sont répétées aux 15-30 minutes à espacer selon l’amélioration et en traitement de fond c’est différent 2 fois par jour à une fois par semaine, par mois mais avec les huiles essentielles exemple dans le massage local avec le ravinstara, la posologie en aiguë, est-elle comme je viens de lire, à appliquer sur la voute plantaire ou l’intérieur des poignets etc… 3 fois par jour x 2-3 jours ou bien puis-je procéder comme avec l’homéopathie. Merci beaucoup pour ces précisions.

    1. Bonjour Denyse,
      Nous allons finir par bien nous connaître. 🙂
      Tout d’abord, merci pour votre commentaire et vos éloges sur le blog.
      Ensuite, pour ce qui est de ce dosage (7,5% d’HE), il est plus élevé que ce que vous avez l’habitude de voir sur le blog car Odile (celle qui a gentiment rédigé cet article) doit être formée à l’aromathérapie traditionnelle.
      En aroma holistique, on utilise souvent 2,5% d’HE dans les formules et on joue plus sur le nombre des applications (jusqu’à 6 fois la première heure pour une brûlure, un coup, coup de soleil, diarrhée aigüe etc…). Comme les HE sont plus diluées, il y a beaucoup moins de chance que la peau réagisse mal. En aroma clinique, le dosage des HE peut être très très élevé mais la fréquence sera réduite et il faudra observer des « pauses » (fenêtres thérapeutiques) qui n’existent pas en aroma holistique.
      Donc il m’est difficile de vous répondre et ma réponse ne peut pas être générale, tout dépend de la formule que vous trouverez et de sa concentration en HE. Pour l’exemple de cet article,vous pouvez suivre la fréquence indiquée…
      Je vais revenir sur le sujet des dosages et je ferai le parallèle en aroma tradi et aroma holistique et puis je dois aussi revoir quelques articles et les classés de la même manière car, comme beaucoup, j’ai commencé à m’intéresser aux HE en suivant des conseils de livres d’aroma scientifique puis une formation en aroma traditionnelle et c’est depuis 1 ou 2 ans que je suis plus prudente et conseille plutôt les dosages de l’aroma holistique qui me semblent plus prudents pour débuter avec les huiles essentielles. Donc vous risquez de tomber sur d’autres articles où les dosages seront élevés, ce sont d’anciens articles basés sur mes lectures en aromathérapie clinique. Ils sont efficaces et issus de sources fiables mais bien plus « costauds » donc à utiliser avec plus de prudence ou sur/pour des personnes déjà habituées aux HE. Idem pour les articles où je donne des formules à prendre par voie orale ! Je n’avais pas encore toutes les cartes entre les mains pour me rendre compte que cette voie (pas ou très peu utilisée en aroma holistique) était potentiellement dangereuse.
      Si vous surfez un peu le net pour voir ce qui se dit sur les HE, vous avez dû vous rendre compte que chacun avait une manière différente d’appréhender ces essences. Certains n’en ont que pour leurs vertus scientifiques, leur composition, d’autres font de simples copiés/collés de formules toutes prêtes issus de la littérature en ce domaine, certains ne voient que le traitement des troubles visibles, d’autres se concentrent sur l’aspect olfactif et d’autres encore sur leurs effets équilibrants, leurs vibrations, leur énergie…
      Pour ma part, j’essaie de plus en plus « de les vivre ». Je tiens compte de leur propriétés que je commence à bien connaître, bien sûr, mais plus ça va et plus j’ai l’impression que c’est mon nez qui me guide vers celles dont j’ai besoin…

      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions, vous me poussez à revoir certaines choses et c’est très bien ainsi. 🙂

      Bonne journée

      1. Merci Nathalie d’avoir pris le temps de m’éclairer sur ce questionnement de dilution. A forçe de lire tes articles, je prends de l’assurance. Longue vie à ton blog.
        Bonne journée !

        1. Bonjour Denyse,

          Merci à vous, c’est à la fois un plaisir et le but de ce blog : aider les gens à se débrouiller avec les HE. 🙂

          (Je vous recontacte bientôt en privé pour la consultation)

          Belle journée à vous

  3. inzirillo dit :

    bonjour quel est le profil chronobiologique de l huile essentielle de eucalyptus globulus et eucalyptus radiata merçi

    1. Bonjour,

      Euh… La chimie n’est pas mon point fort mais il a quand même fallu que je m’y intéresse un petit peu pour mieux comprendre l’aromathérapie… Par contre, le terme que vous citez ne m’évoque rien… Le profil chromatographique vous voulez dire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *