Des répulsifs naturels contre les puces pour votre chien

{lang: 'fr'}

Aujourd'hui je vous propose des solutions naturelles pour éloigner les puces de vos animaux de compagnie, de leurs panières ou de leurs niches ! Avec quelques ingrédients, vous allez pouvoir faire votre répulsif naturel contre les puces et les tiques très facilement !

Répulsifs naturels contre les puces...

Je sais que mes lecteurs sont souvent des amoureux des animaux et qu'ils sont très nombreux à vouloir apprendre à les protéger avec des produits sains comme les huiles essentielles ou les hydrolats. Il y a bien longtemps que je voulais publier cet article (avec celui qui suivra bientôt sur les huiles essentielles pour chiens).

Et oui, les chiens aussi peuvent être allergiques à tous ces produits chimiques que nous utilisons sur eux ou dans leur environnement. A ce propos, je fais un petit clin d'oeil à une amie au passage. Elle a très récemment appris que son chien était allergique au shampoing vétérinaire (hors de prix) qu'elle utilisait justement pour traiter des démangeaisons et chute de poils due à ... une allergie ! Comme quoi, les produits chimiques ne conviennent pas toujours à nos animaux non plus ! Heureusement, il reste beaucoup de solutions naturelles et je compte bien en partager un maximum avec vous dans cet article.

répulsif naturel puces et tiques

Les huiles essentielles font partie des solutions efficaces et naturelles que nous pouvons utiliser. Ce ne sera pas le sujet de cet article mais si vous avez hâte de passer "au vert" pour les traitements de votre chien ou si vous n'avez pas assez confiance en vous pour leur préparer des mélanges aromatiques vous-même dès maintenant, vous pourrez toujours vous tourner vers les marques spécialisées qui ont des produits d'aromathérapie vétérinaire "prêts à l'emploi".

En revanche, si vous voulez "mettre la main à la *patte*", voici quelques astuces très simples avec des hydrolats qui devraient vous aider à dissuader puces et tiques de venir ennuyer votre animal et s'installer dans votre maison !

Les hydrolats !

Si vous ne souhaitez pas utiliser les HE, sachez que certains hydrolats ont aussi des vertus répulsives contre les puces et les tiques. Ils ont plusieurs avantages :

  • vous n'avez pas besoin d'apprendre à les diluer
  • ils sont souvent déjà vendus en flacons vaporisateurs
  • ils sont naturels
  • ils sont plus doux que les huiles essentielles

Attention quand même : les hydrolats peuvent aussi provoquer des réactions allergiques. Utilisez-les plutôt un par un avant de les mélanger et assurez-vous que votre animal n'a aucun symptômes d'allergie.

Comment utiliser les hydrolats contre les puces ?

Astuce n°1

Pour les utiliser, la manière la plus simple, est d'acheter vos hydrolats aux vertus répulsives en sprays puis vous vaporiserez tout simplement la panière ou l'endroit où votre animal se couche (niche, garage etc...). 

Astuce n°2

Mélangez plusieurs hydrolats répulsifs dans un flacon vaporisateur, vous allez ainsi créer votre propre synergie. Ajustez en fonction de vos goûts olfactifs (et celui du chien) ou bien en fonction des résultats que vous constaterez ! 

Astuce n°3

Fabriquez-lui son collier anti-puce 100% naturel très facilement ! Un collier en tissu (ou même un bandana) imprégné de l'hydrolat de votre choix sera une arme très dissuasive pour les suceurs de sang ! C'est pratique, rapide à faire et très utile pour les promenades en campagne.

Astuce n°4

Vous avez testé les méthodes précédentes et tout se passe bien ? Les hydrolats ne semblent pas incommoder votre animal ? Dans ce cas, sachez qu'il est aussi possible de vaporiser directement les eaux florales sur lui. Pensez à bien protéger ses yeux si vous l'aspergez sur la tête et choisissez, de préférence, des parties du corps où il ne pourra pas trop se lécher.

Les hydrolats ne sont pas nocifs mais pour que l'effet répulsif soit au rendez-vous, mieux vaut qu'ils soient sur le poil. 😉

Fréquence d'utilisation des hydrolats répulsifs

Vous pouvez utiliser les hydrolats répulsifs une ou deux fois par semaine pour traiter l'endroit où votre animal dort et vaporiser directement son pelage quand vous prévoyez une sortie champêtre, lorsque les risques de ramener des puces et des tiques sont plus importants.

Bon à savoir

 

 

Ces eaux florales répulsives sont aussi utilisables sur vous ! Vous pouvez asperger vos vêtements ou les appliquer directement sur votre peau mais je vous conseille de faire un petit essai sur une partie discrète du corps avant de vous vaporiser généreusement de la tête aux pieds ! Les peaux très sensibles peuvent rougir et, chez certaines personnes, il y a des risques d'allergie.

En revanche, si vous les supportez bien, vous les apprécierez doublement ! L'effet rafraîchissant de la menthe poivrée, par exemple, est très agréable pendant les promenades estivales. 😉

Conclusion : Vous avez tout intérêt à utiliser ces hydrolats répulsifs pour vous et votre chien ! Dans cet article, je voulais surtout vous proposer des solutions naturelles contre les puces et les tiques mais ces hydrolats repoussent généralement d'autres insectes (l'hydrolat de lavande déplaît aux araignées, le géranium fait fuir les moustiques...).

Pour moi, ils sont vraiment l'une des solutions à adopter sans tarder si vous voulez vous protéger de toutes ces "vilaines bestioles"

Pour ceux qui veulent employer "les grands moyens", je compte vous donner plein d'autres informations intéressantes et des liens utiles pour vous aider à utiliser l'aromathérapie pour vos animaux. En attendant, je vous invite dès maintenant à visiter le blog d'Adeline, une toiletteuse passionnée par son métier et les chiens ! Elle donne des tas de conseils pour vous apprendre à prendre soin de votre fidèle compagnon ! Rendez-vous sur leblogauxpoils.com pour les découvrir !

Pour ceux qui aiment les fiches, voici enfin le liste des eaux florales que j'ai retenues pour la lutte contre les puces et les tiques. A partager autour de vous si elle peut servir ! Merci  🙂

Quelques hydrolats répulsifs contre les puces et les tiques :

repousser naturellement les puces et les tiques
Répulsifs naturels puces et tiques

Vous utilisez régulièrement les hydrolats ? Partagez vos astuces avec les lecteurs en laissant votre commentaire ci-dessous ! Merci et à très bientôt !  😉

 

 

 

 

 

{lang: 'fr'}

Articles qui peuvent vous intéresser...

 
Vous trouvez cette info utile ? Partagez-la ! :) MERCI

16 thoughts on “Des répulsifs naturels contre les puces pour votre chien

  1. Bonjour,
    Article intéressant mais pour (tenter d’) éviter les tiques chez les humains (maladie de Lyme), c’est la même recette ?
    Cordialement.

    1. Bonjour,

      Merci pour votre commentaire. Oui, ces hydrolats peuvent aussi être utilisés pour repousser les tiques.

      Bonne journée

  2. P'tit Bou dit :

    Super article! J’avais peur d’utiliser des H E sur mon toutou, mais de l’hydrolat, pourquoi pas! Petite question: pour les humains, on est obligé de mettre sur la peau? Sur les vêtements ça n’irait pas?

    1. Bonjour,
      Vous pouvez mettre de l’hydrolat sur vos vêtements ou directement sur la peau, les cheveux… Attention si vous n’en avez jamais utilisé auparavant et si votre peau est très sensible. Les hydrolats peuvent aussi provoquer des réactions cutanées, voire des allergies chez certaines personnes.
      Bonne journée 🙂

  3. Bonjour,

    Milles merci pour cet article……….encore un grand MERCI…..

    1. Bonjour Sandrine,

      De rien 🙂 C’est moi qui vous remercie pour votre visite et votre commentaire !

      Bon week-end

  4. Bonjour, merci pour ces publications très intéressantes, pouvez vous me confirmer que je peux utiliser pour les chats ? Bon dimanche

    1. Bonjour Hélène,

      Oui vous pouvez mais allez-y progressivement et surveillez le comportement de votre chat ainsi que sa peau (une réaction allergique est possible même avec les hydrolats).

      Bonne fin de journée

  5. Bonjour,
    J’utilise depuis des années les HE lavande ou lavandin et geranium comme repulsif derriere le collier de mes 3 chiens. Avant j’utilisais des pipettes, mais j’ai ma grosse BA qui avait fait une méchante reaction allergique sans se lécher ( pertes dequilibre et vomissement ) . Les pipettes je les mettais en même temps aux trois le soir. Autrre problème avec un autre de mes chiens : aussitôt la pipette mise, il se roulait partout = du produit partout sauf sur lui au risque de lécher ce dit produit. Ma 3ème qui est petite, c’était difficile à mettre. La region du cou où il faut déposer le produit, elle a une cicatrice = impossible.
    Pour les colliers vendus chez le veto ou celui de la pharmacie…impossible, les chiens se lèchent mutuellement ou quand ils jouent ensemble, ils s’attrapent par le cou.
    Et ce n’est pas pour cela qu’ils n’avaient pas de puces ,ni de tiques. ( avec les pipettes ).

    Depuis plusieurs années ( 5 a ) , HE derrière leurs colliers, donc côté poil : pas de puces, mais malgré tout, ils chopaient chacun, deux ou 3 tiques au printemps en fouinant dans les haies, voire aucune pour ma petiote.
    Pas besoin d’aller dans les champs etc…je ne peux plus guère marcher depuis 6 a.
    J’avais opté pour mettre 4 à 5 gouttes d’HE de lavande ou lavandin contre puces et tiques et 2 ou 3 g de géranium contre les moustiques. En fait, les g sont dispersées tout le long du collier..donc ça dépend de la taille. Pour mes 2 grands c’était 5 ou 6 g de lavandin, ou lavande, et 3 g de geranium entre. Pour la petite 3 g ge lavavandin ou lavande et 1g de geranium. A renouveler tous les 5 j.
    Le problème que j’ai rencontré est que les HE ont un parfum très forts et deux de mes chiens ont un odorat très développé. Je leur mettais donc en sachant qu’ils allaient resté dehors un petit peu, et que le parfum allait s’evaporer. Pour ma petite avec sa cicatrice au niveau du collier, j’avais au bout du compte préféré utiliser l’hydrolat, en contact avec sa cicatrice.. l’HE faisait rougir..et puis comme mon xgalgo, elle a un odorat hyper sensible.
    Et bien cette année , ce sera hydrolat pour les 3.
    Même si je mettais moins de gouttes, dehors , pas le soir, etc, je n’aime pas pour l’odorat de mes deux chiens. Ma BA pour elle l’odeur aucun souci.

    L’année derniere a été une année à tiques, et pas besoin d’aller dans les champs…une horreur, 6 ou 8 chacun au printemps ( moins pour ma petite, 3, alors qu’elle n’en n’avait jamais eu). le tea tree, ne fonctionnait pas. Même en huile essentielle. Par contre avec la lavande, la tique je pouvais la retirer, mais elle ne bougeait plus.
    Je trouve la lavande ou le lavandin ( pour que ce soit loins fort j’utilisais dunlacandin qui a les mêmes vertues repulsives que la lavande vraie, mais moins forte côté odeur )
    Ma BA en avait même chopé une sous une aisselle ( du jamais vu ), j’avais remarqué qu’elle était enflée. Et une autre vers son bas ventre. Ces deux là. ..la galère pour les retirer, dans le pli, elle était très enfoncée en quête d’un vaisseau sanguin sans doute, et vers le bas ventre..ma chienne deteste quon la touche là. Les brossages ok, toucher non. J’etais parvenue à les lui retirer, mais la galère, hors là on ne peut pas metttre repulsif,

    Mes chiens qui ont 9 et 10 a , ont le terrain de la maison pour courir, fouiner et l’été, ils préfèrent la fraîcheur du carrelage, lol,
    Même sur le gazon coupé court, alors qu’avant on attendait qu’il ait fait des graminées pour le tondre ( en fait on re semait du gazon au lieu d’utiliser de l’engrais chimique ), les chiens pouvaient s’y rouler, nos enfants aussi, on a toujours eu des chiens ( et des chats )…pas de tiques.
    ?????
    L’année dernière. .oh la la.

    Je reste donc sur la lavande . L’hydrolat est beaucoup moins fort pour l’odorat de mes chiens.
    Mais idem, je ne peux pas pulveriser direct sur les poils, là où ils ne peuvent pas se lécher eux même puisqu’il y aura inévitablement la copine ou le copain qui lui fera une lechouille.
    Donc je pulverise au dos de leurs colliers ( ils ont des colliers tout simples, je pense que ça peut remplacer un bandana ) , en plus, la fragrance reste côté poil.
    Pas le choix. Hydrolat car plus doux pour leur odorat.
    J’espère que ce sera efficace pour les grands.
    Ma petiote l’année dernière a eu de l’hydrolat, une tique au printemps, une petite, moribonde vers son collier.
    L’année dernière j’ai développé une paranoïa de ces bestioles, au point de ne plus oser marcher sur mon gazon. Alors qu’avant non, j’aidais mon mari a tailler les haies , je faisais des fagots. Dans le temps j’avais meme eu des lapins nains en liberté sur mon terrain et je me glissais sans peur dans les haies en bas, allongée pour consolider le grillage..Mes endants  » campaient » , marchaient en tong, ou pieds nus..
    Alors , est ce moi qui perd la boule avec l’âge ou y a t il plus de tiques ?

    1. Bonjour Agnès,

      Merci pour votre témoignage très intéressant.
      Non, je vous rassure, vous ne perdez pas la tête car malheureusement, l’augmentation du nombre de tiques est bien réelle ! L’année 2017 était certainement l’une des pires et je ne sais pas ce qui nous attend pour 2018 vu le « petit hiver » que nous avons eu…
      La population des tiques augmente à cause des changements climatiques et surtout, du réchauffement. Par ailleurs, elles sont de plus en plus robustes et certains produits chimiques qui s’avéraient ultra efficaces à une époque ne semblent plus l’être autant. C’est une bonne chose de passer au naturel pour vos animaux même si l’efficacité reste limitée comme pour tous les autres produits d’ailleurs.

      Il y a une dizaine d’années, j’avais lu un article du National Geographic qui expliquait déjà que le réchauffement climatique risquait de nous mettre dans cette situation d’invasion colossale et que, pire encore, ces suceurs de sang viendraient de plus en plus sur les hommes. Ils ne s’étaient pas trompés dans leurs prévisions puisque c’est ce que nous vivons depuis quelques années.
      Je n’irai pas jusqu’à dire que je suis tombée dans la phobie de ces bestioles mais je surveille mes enfants (et moi-même) car les plus petites tombent des arbres ou sont emportées avec le vent et ma maison est entourée de grands arbres et d’une végétation en broussaille où les tiques peuvent proliférer en toute quiétude. J’ai aussi des chevreuils et des sangliers qui viennent régulièrement sur mon terrain et ils sont porteurs de ces petites bêtes avides de sang… Résultat : vérification obligatoire après chaque sortie !

      J’ai lu que les poules étaient un bon moyen de réduire le nombre de tiques, si vous avez la place et si elles peuvent cohabiter avec vos chiens ou sortir à des heures différentes, ce serait certainement un plus dans votre lutte contre ces vampires !

      La chose à retenir est qu’il ne faut tomber dans la parano, toutes les tiques ne sont pas porteuses de maladies. Après une morsure, assurez-vous que la zone touchée ne se modifie pas dans les jours qui suivent. Désinfectez bien la plaie et surtout enlevez « la bête » avec une pince à tiques mais sans avoir mis aucun produit dessus. C’est moins évident car elles résistent plus mais lorsque vous mettez un produit sur une tique, celle-ci risque de vomir et si elle est porteuse d’une maladie, le risque d’être infecté est alors multiplié (c’est un vétérinaire qui a donné ce conseil à ma mère).

      Je vais creuser à nouveau le sujet car beaucoup de personnes sont comme vous et elles se préoccupent de ce problème pour leur santé autant que pour celle de leurs animaux… Je vais essayer de faire « une collecte » de petits trucs qui fonctionnent.

      Je vous souhaite une bonne journée et je vous remercie encore pour le temps que vous avez pris pour partager votre témoignage.

      A bientôt 🙂

      1. Merci Nath d’avoir si vite répondu.
        Je ne suis pas fole, c’est déjà ça.
        Des bb tiques, j’en ai vu grimper deux l’année dernière sur les pattes de drux de mes chiens.
        je n’avais jamais vu ça !
        Le meme jour, je brossais ma BA, elle était allongée contre le caillebotis qui est au bord de la porte fenêtre. Je vois un petit insecte tout noir grimper sur une de ses pattes. Je pensais à un moucheron…c’était une
        tique ! J’étais choquée …et puis mon autre chien qui etait assis pas
        loin, viens vers moi et qu’est ce que je vois ? re une petite tique monter le long d’une de ses pattes. C’est là que mon cerveau a commencé à psychoter.
        Alors tous les jours papouillages des 3 chiens. Et si je trouve, c’est la
        petite pince verte qu’on tourne. J’arrive à avoir le rostre. Une fois, la
        tête était restée. ..je narrivais plus à dormir, j’avais surveillé le
        comportement de mon chien…aucun changement et plus de tête de la Bête.
        Soulagement. Oui, je le savais quil ne fallait rien mettre sur le corps de la bestiole car elle peut regurgiter et si elle est infectée. ..
        pour les dodos, je mettais des sachets de camomille. J’avais lu que c’était un repulsif. Mais, cette année, je pense pulveriser par ci par là
        de l’hydrolat de lavande. L’été, le matin pour rafraichir la maison, je
        passe toujours un coup de balai mouillé à l’eau, et j’y ajoute 5 g d’huile
        essentielle de lavande. L’huile normalement ne se mélange pas à l’eau,
        mais là ça fonctionne et ça sent bon la lavande sans être entêtant = sol répulsif.
        Je vais re planter dehors des pieds de lavande vraie. ..
        cest vraiment une calamité ces bestioles.
        Oui je suis d’accord avec vous au sujet du réchauffement climatique qui aide à la prolifération et l’extention du territoire des espèces.
        J’habite dans l’Aube et nous commençons à avoir des chenilles
        processionnaires. Des voisins ont semble-il 2 nids dans leur pin. Les
        mésanges charbonnières en raffolant, nous avons installés cet hiver
        des mangeoires. On sait maintenant que nos petits oiseaux sont là. On
        va retirer les mangeoires pour les laisser aller se régaler au cas où.
        Pour les poules, on voudrait bien, mais on habite en lotissement. .
        on n’a pas le droit..mais s’il le fallait, on prendrait le gauche.
        Santé primordiale.
        Sauf que je suis sûre qu’un de mes chiens en ferait son 4 h. Il chasse les merles..
        on cherche des solutions, car c’est vrai, on a peur pour nos compagnons…et pour nous même. L’année dernière, ma BA etait
        couchée , je vois une petite tique sur son front, je prends le materiel ,
        mais ce qui me stresse, c’est que juste à côté court une mini à la
        surface ! Jamais vu ça. On a des chiens, des chats depuis 25a, on a déjà
        eu à faire à ces bestioles. ..mais pas au stade invasif comme l’année
        dernière.
        Les chats vont sur les lits. J’ai un chien qui dort avec nous depuis qu’on l’a adopté . Il se couche sur mes pieds. Et quand je suis trop malade, là ,
        il s’ allonge contre moi. .maintenant j’ai peur. Quand mon fils vivait
        chez nous, et qu’il faisait une crise d’épilepsie, il courrait et s’
        allongeait de suite sur lui.
        Ma voisine est dans le meme cas que nous. 1 chien, 3 chats, qui ramènent puces et tiques. Pourtant eux, leur mettent des pipettes,
        voire pour le chien lui font avaler un cp qui soit disant empêche
        l’installation des suceurs de sang……mais pour moi, c’est comme si
        pour se protéger, nous, on se pulverisait de l’insecticide ou si on devait
        avaler un cachet d’insecticide.
        J’ai lu aussi que si la tête et le rostre restrent, ce n’est pas grave, car le corps le  » dévore « .
        Les chiens se grattant, j’ai aussi, l’année dernière, retrouvé des tiques mortes dans les dodos par 2 fois.
        Mais bon à chaque fois, que j’en trouve une sur un chien, je retire, et je desinfecte avec un spray que m’a vendu le pharmacien.
        Il est vrai qu’en constatant cela, quand je voyais les voisins marcher en tong ou pieds nus sur leur gazon….
        Bbbrrr
        Depuis l’année dernière, donc l’arrivée du printemps. .n’est plus synonyme de bonheur. …faut que je réagisse comme dans le temps, calmement, et vivre. Faire ce qu’il faut. ..et savourer la nature que j’adore
        Merci Nath, merci pour votre investissement.
        vous vivez dans un environnement que je vous envie, lol.
        vive la nature sans les suceurs de sangs, lol

        1. Bonjour Agnès,

          Merci encore à vous de partager votre expérience en ce domaine. Peut être que vous pouvez vous mettre un peu d’hydrolat de lavande fine pour dissuader les tiques de venir et profiter de l’herbe pieds-nus !
          Si vos voisins n’utilisent que des produits chimiques (sur leur gazon et peut être même sur eux), les tiques préfèrent certainement venir chez vous : c’est tellement plus sain !

          J’espère que nous trouverons des solutions naturelles qui feront de bonnes barrières ! Je continue de creuser le sujet et comme je vous l’ai dit, je ferai un « appel à témoins » très prochainement pour voir si des lecteurs ont trouvé de bonnes astuces.

          Excellente fin de week-end à vous et merci pour vos témoignages 🙂

          1. Bonjour Nath,
            Je reviens. Les tiques reapparaissent. Le pire cest que j’ai retrouvé une petite tique qui courait sur la tête de ma BA, et une autre dans un dodo. Déjà l’année dernière.
            Avant je n’y pretais pas attention, pour moi , les tiques étaient les berk piquées dans la peau de mes chiens. Hors plus je suis méfiante, plus je vois des tiques petites.
            La guerre est ouverte. Ma BA a eu déjà 3 tiques, à un endroit que je ne verifiais jamais : sous la mâchoire inferieure ! Mes deux autres chiens encore rien eu.
            Ces tiques petites noires me font peur, puisqu’elles restent à courir sur les dodos ou sur les poils. Ma BA se frotte souvent contre nous en jouant, donc pas à l’abri de nous en filer. Je vais essayer un autre hydrolat à pulveriser dans les dodos. Thym ? Romarin ? Un hydrolat pas trop agressif pour leur odorat. Il faut que je fasse des recherches.
            Sinon, hydrolats geranium et lavande fine ( lavendula augustifalia ) tous les 3 jours derrière les colliers, au contact des poils.

            Quand à mon terrain, j’ai planté des geraniums en pots, de la melisse, du thym, du romarin, de la menthe, j’ai remis des pieds de lavande fine. J’attends que les pieds de thym soient grands ainsi que le romarin, pour mettre des branches sous les dodos..ma voisine se dit tranquille parce qu’elle a donné à son chien et à ses chats des comprimés, mais mon mari et moi même n’imaginons pas faire avaler un insecticide à nos loulous. Mais comment peut elle affirmer qu’elle sera tranquille, quand je vois des tiques qui courent sur les poils devmes animaux ? Ces comprimés empoisonnent le sang et lorsque les puces et tiques piquent, elles meurent. Hors, si il y a des tiques dans mon gazon, pourquoi n’y en aurait il pas dans le sien , et les chats qui se balladent partout, peuvent eux aussi transporter les tiques qui courent sur les poils et les deposer sur ses banquettes et les lits où ils dorment.
            Ce sont ces tiques qui cherchent qui me font peur. Jusqu’à l’année dernière je ny prêtais pas attention.
            Cette année sera je pense pire que l’année derniere. On a subit les inondations, ( 2 mois avec le sous sol inondé ), on a eu certes une vague de froid, mais pas suffisante. Des collègues de mon mari ont dit avoir déjà eu à faire à des tiques à la pêche. …
            Suis très inquiète, on ressort les hydrolats, on surveille en plus..
            Bonne journée et bon courage

          2. Bonjour Agnès,

            Je confirme qu’elles sont bien de retour et bien nombreuses ! J’en ai déjà eu pas mal chez moi avec cette douceur précoce… 🙁 Ici non plus il n’a pas fait assez froid cet hiver et ça va encore être une année catastrophique malheureusement.
            J’ai des retours sur les cachets pour chiens… ça ne semble pas les dissuader de grimper sur eux mais elles doivent mourir rapidement lorsqu’elles osent s’accrocher et aspirer le sang… Ce n’est pas non plus la panacée, on se doute bien que ces produits ne sont pas inoffensifs sur les animaux…
            Reste la prévention, par tous les moyens… Je prépare un article sur le sujet… Il faut que je le termine rapidement car la situation devient urgente !
            Bonne journée et encore merci pour ce témoignage. Et bon courage, bien sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *