L’échinacée , un immunostimulant naturel

{lang: 'fr'}

 

 

L'échinacée
L’échinacée

 

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Janine du blog « Méthodes douces et bien-être« . Elle a eu la gentillesse de nous écrire un article très intéressant sur l’échinacée, une plante qui vaut la peine d’être connue !

Je vous laisse découvrir son article et je vous invite à lui poser toutes les questions que vous vous posez dans les commentaires, Janine se fera une joie de vous répondre !

 

 » L’échinacée , dopant naturel de votre système immunitaire « 

 

L’échinacée, plante originaire de l’Amérique du Nord faisait partie de la pharmacopée traditionnelle des indiens aborigènes qui l’utilisaient pour traiter les morsures de serpents et les plaies. Au 19ème siècle , sa culture et son usage se sont répandus dans l’ensemble du monde occidental . Elle est aujourd’hui un des remèdes les plus populaires à base de plantes utilisés en Europe .

L’échinacée est une plante de la famille des astéracées ; il existe plusieurs espèces d’échinacées mais les plus connues sont Echinacea Angustifolia et Echinacea Purpurea . Les parties les plus utilisées en phytothérapie en raison de leurs vertus thérapeutiques sont les racines ou selon les préparations les parties aériennes .

 

 

L'échinacée
L'échinacée pour renforcer les défenses immunitaires

 

L’échinacée, une plante au service de votre système immunitaire

 

Les propriétés de l’échinacée

 

Les racines de l’Echinacée arrachées au printemps après 4 années de culture contiennent de nombreux principes actifs : les polysaccharides qui protègent les cellules des agressions virales , des alcamides aux propriétés anti–bactériennes et antifongiques et d’autres éléments aux propriétés anti–inflammatoires. La combinaison de ces principes fait de l’échinacée une plante merveilleuse à utiliser .

Traditionnellement , l’échinacée était considérée comme un purificateur de sang et a donc été classée comme une herbe détoxifiante ; elle était couramment utilisée pour ses propriétés nettoyantes dans des affections cutanées comme les furoncles , l’eczéma , l’acné , le psoriasis et les éruptions de la peau.

Des recherches plus récentes ont permis d’établir que les propriétés de l’échinacée allaient bien au –delà du simple effet nettoyant . Les principes actifs de la plante se combinent en effet pour maintenir les défenses naturelles de l’organisme et opposer aux éventuels envahisseurs indésirables une défense immunitaire d’une grande efficacité . Ils augmentent le taux de globules blancs ( qui jouent un rôle essentiel dans le mécanisme de défense de l’organisme ) et stimulent la synthèse de l’interféron , une molécule aux propriétés anti–virales avérées .

 

Utilisation de l’échinacée

 

-L’efficacité de l’échinacée prise par voie interne pour améliorer la résistance de l’organisme à des maladies infectieuses telles que le rhume ou la grippe est reconnue ; l’ utilisation de cette plante a été malheureusement mal comprise par la plupart des personnes et on s’est aperçu que certains prenaient cette plante pendant des mois voire des années pour tenter d’éviter un rhume ou une grippe . C’est une erreur : Il ne faut pas oublier que l’échinacée stimule les globules blancs ; en cas d’utilisation prolongée , la sur stimulation de ces derniers épuise le système immunitaire qui est ensuite inefficace lorsque l’infection se déclare .

 

Pour lutter contre le rhume et la grippe , Il est conseillé de n’utiliser l’échinacée qu’après l’exposition au virus ( par exemple en cas de contact avec des personnes qui éternuent ou se mouchent ), et sur deux à trois semaines jusqu’à ce que le risque de contamination ait disparu .

 

Si un rhume ou une grippe se manifeste de manière intempestive , un gramme d’échinacée toutes les 2 heures le premier jour , puis la poursuite du traitement tout en le diminuant jusqu’à disparition du problème , peut suffire .

 

Pour les affections des voies respiratoires, l’échinacée est très efficace combinée avec L’Astragalus , une herbe tonique utilisée à l’origine dans la médecine chinoise et qui augmente également la production de globules blancs ;

 

L’efficacité de l’échinacée employée en combinaison avec d’autres herbes est également démontrée pour diverses infections pouvant affecter l’organisme : par exemple , utilisée avec la busserole et l’achillée millefeuille , elle permet de stopper la cystite .

 

-Utilisée en externe l’échinacée favorise la guérison des blessures et des inflammations cutanées

 

Le recours à l’échinacée est d’autant plus utile que la plupart des infections mineures étant causées par des virus , elles ne peuvent être traitées par antibiotiques ; il faut aussi se souvenir que les antibiotiques doivent être utilisés avec modération et uniquement pour de sévères infections bactériennes .

 

Les diverses formes d’échinacée


Pour une utilisation par voie interne , l’échinacée est disponible sous de nombreuses formes : Infusion , décoction , capsules , Extraits solides normalisés , teinture , jus frais ou stabilisé . Il semble que l’unanimité existe en faveur des extraits liquides et des capsules ( variété angustifulia ) qui seraient d’une efficacité supérieure ; en revanche alors que certains affirment que l’échinacée sous forme de comprimés à laisser fondre dans la bouche , serait plus efficace en cas de rhume ou d’infection des voies respiratoires , d’autres conseillent d ‘écarter les comprimés , ampoules et gélules .

Pour une utilisation externe , il faut appliquer sur les parties à traiter une préparation sous forme de crème ou onguent contenant au moins 15% des parties aériennes d’Echinacée purpurea .

 

 

Où se procurer l’échinacée ?

 

On la trouve normalement dans les herboristeries , les boutiques diététiques et les pharmacies .

 

Précautions d’utilisation

 

L’utilisation de l’échinacée est déconseillée dans certains cas ( personnes souffrant d’allergies , d’asthme , femmes enceintes ou allaitant , enfants souffrant d’otites …. )

Il existerait également des risques d’interaction avec certains médicaments ;

 

Je vous recommande donc la plus extrême prudence : cet article n’a qu’une valeur purement informative ; il ne vous dispense pas de la consultation d’un professionnel de santé compétent .

 

L’échinacée est l’une des plantes les plus largement étudiées dans la phytothérapie mais beaucoup de recherches restent encore à faire avant d’ obtenir le tableau complet des propriétés curatives de cette plante merveilleuse .

 

Merci d’avoir lu cet article

 

Vous l’avez aimé ? , pensez à le partager sur les principaux réseaux sociaux ! D’avance merci !

 

Si vous souhaitez me donner votre avis , poser des questions ou faire des suggestions , laissez-moi un commentaire ci- dessous .

 

Crédit photo © Fotolia.com

 

{lang: 'fr'}
 

7 thoughts on “L’échinacée , un immunostimulant naturel

  1. Aux Etats Unis, on trouve des produits à base d’Equinacea partout depuis 20 ans. On en tous pris dans la famille jusqu’à ce que je la remplace par les huiles essentielles (qu’on a pas besoin d’avaler…). C’est efficace, mais pour moi, ça n’arrive pas à la cheville d’un bon petit cocktail Ravensara-aspic-romarin…
    cécile Articles récents..Aromathérapie pour toutous et minousMy Profile

  2. Bonjour Nathalie et Janine,

    J’ai déjà pris de l’échinacée sous les conseils d’un naturopathe dans le but de renforcer mon système immunitaire.

    Maintenant, lorsque j’ai un rhume, j’utilise un produit homéopathique très efficace pour moi.

    Amicalement,
    Sco! 🙂
    Sco!@couple routine Articles récents..Petits textes d’amour pour votre chéri(e)My Profile

  3. Bonjour Nathalie, Bonjour Janine

    Je ne connaissais pas l’échinacée et me demande bien comment on dit ça en portugais, c’est ça le problème c’est qu’habitant à l’étranger c’est difficile de trouver les produits et les faire envoyer coûte une fortune mais il reste l’article qui est vraiment intéressant et surtout c’est une totale nouveauté que l’échinacée
    sylviane Articles récents..Booster-Gala un rendez-vous unique et exceptionnel qui peut transformer votre vieMy Profile

  4. Merci pour tous vos bons conseils ,je connais l’échinacée et j’en prends surtout
    l’hiver pour éviter le rhumes et les grippes ,vos articles sont toujours intéressant.
    À bientôt
    Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge