Traitement naturel des verrues avec les huiles essentielles

{lang: 'fr'}

Rares sont les personnes qui n'ont jamais été ennuyées à cause d'une verrue ! Elles sont très contagieuses, inesthétiques et parfois douloureuseuses lorsqu'elles sont mal placées. Pour couronner le tout, il faut souvent s'armer de patience pour les éliminer !

Cette année, mon fils de 7 ans nous a ramené quelques jolies verrues plantaires de la piscine et, comme vous devez vous en douter, j'ai forcément essayé les huiles essentielles pour en venir à bout. Je vous propose de découvrir maintenant quels ont été les résultats.

HE-verrues

Les huiles essentielles contre les verrues

D'où viennent les verrues ?

D'après ce que j'ai pu lire sur ce sujet, certaines personnes auront régulièrement des verrues plantaires alors que d'autres passeront au travers dans toutes les piscines !

La (les) cause(s) sont encore assez mal connues même si l'on sait qu'une baisse des défenses immunitaires, un moral au plus bas ou un choc émotionnel sont des facteurs qui entrent en jeu.

Les enfants sont les plus touchés jusqu'à l'âge de 10, 12 ans car ils n'auraient pas les défenses immunitaires adaptées pour lutter contre le virus responsable des verrues.

 

Mais au fait, de quel virus s'agit-il ?

Du papillomavirus, rien que ça ! On suppose qu'il pénètre dans les pieds par des crevasses ou des microfissures, ce qui provoque une prolifération des cellules qui deviennent ensuite les verrues plantaires.

Avec ou sans traitement contre les verrues ?

La suite de l'article vous explique quelles huiles essentielles utiliser contre les verrues plantaires mais avant de vous lancer dans ce traitement, vous devez savoir que les verrues peuvent partir toutes seules au bout de 2 ans et que, même en les traitant, le virus lui-même ne sera pas éliminé.

Ce sera donc votre choix. Si vous souhaitez enlever vos verrues plantaires, l'aromathérapie donne de bons résultats mais si vous préférez patienter et attendre qu'elles partent seules, c'est tout à fait possible.

Ma petite histoire de verrue

Avant même d'avoir eu à lutter contre les verrues, je m'étais déjà renseignée sur ce sujet et je savais que les huiles essentielles avaient aussi fait leurs preuves dans ce domaine...

La verrue plantaire de mon fils a été détectée tard car l'endroit où elle était placée au départ laissait plutôt penser qu'il s'agissait d'un cor et non d'une verrue.

Sauf qu'un jour, en regardant son pied de plus près, je me suis rendue compte que nous nous étions trompés et qu'il s'agissait d'une "belle"grosse verrue !

 

Comment différencier un cor au pieds d'une verrue ?

 

La verrue plantaire peut parfois être confondue avec les cors ou les durillons. Pour savoir de quoi il s'agit, regardez bien le centre de l'excroissance. Un cor a juste une peau très épaisse, une sorte de corne, qui apparaît généralement aux endroits où les pieds frottent contre les chaussures. La verrue, quant à elle a des petits points noirs que certains appellent les yeux où les racines.

Il ne s'agit en réalité ni de racines, ni d'yeux, mais de vaisseaux sanguins qui ont été capturés dans la verrue au moment de sa croissance.

Si vous ne voyez rien, vous pouvez gratter un tout petit peu la surface de l'excroissance (avec une pierre ponce par exemple) pour voir si ces petits points apparaisssent sous la couche de corne. Dans le doute, n'insistez pas et n'allez pas vous écorcher. Jettez aussi la pierre ponce ou la lime que vous aurez utilisée ou désinfectez-la bien (spray alcool + tea tree très efficace !).

Comme vous le voyez sur la photo ci-dessous (et oui, le pauvre, il a eu du mal avec les chaussures !), l'endroit où était située celle de mon fils laissait la place au doute...

Une fois que la verrue est réellement identifiée, l'étape suivante est l'attaque !

verrue plantaire huiles essentielles

Traitement naturel des verrues pour les enfants

Il existe une solution simple et efficace pour éliminer les verrues plantaires : l'azote. Le seul problème, c'est que quand il s'agit de nos petits bouts, nous n'avons pas vraiment envie d'aller leur infliger ce moment douloureux et parfois traumatisant.

Beaucoup de parents sont donc à la recherche d'astuces naturelles, souvent plus longues pour traiter les verrues mais moins traumatisantes pour les jeunes enfants.

Mon test avec le tea tree et l'arbre à thé sur une verrue plantaire

Dans un flacon en verre opaque, j'ai mélangé de l'huile essentielle de citron jaune et de l'huile essentielle de tea tree à parts égales.

Tous les jours, je tamponnais la verrue le matin et le soir à l'aide d'un coton-tige imprégné de ce mélange.

La verrue a vite réagit et elle commençait à changer d'aspect... Sauf qu'elle était vraiment mal placée et vraiment très grosse ! Mon fils commençait à avoir sérieusement mal et je savais que le traitement serait assez long vu la taille de la chose !

L'arme ultime : la cannelle de Chine

Du coup, après une semaine de traitement, je suis passée à la vitesse supérieure en ajoutant quelques gouttes d'huile essentielle de cannelle de Chine (sur les conseils de mon aromathérapeute préférée mais attention cette HE ne convient pas aux plus jeunes).

Et là, brusque changement ! La verrue a commencé à se craqueler et à se fissurer de partout. Elle devenait très sèche et se creusait progressivement (je suis désolée de ne pas avoir pensé à faire des photos à cette étape là !). Les bords ont commencé à se décoller et je pense que le "début de sa mort" était annoncé mais... mon fils ne supportait vraiment plus cette gêne sur le côté du pied et, après une longue conversation avec lui, nous avons choisi de l'emmener voir un dermato pour accélérer son décollement.

Après l'azote il a fallu entre 2 et 3 semaines pour que le plus gros "morceau" de la verrue se décolle et laisse un cratère qui s'est ensuite bien vite refermé.

Vous allez pensé que mon test n'est pas concluant puisque j'ai fini par l'azote que je voulais éviter au départ et... c'est vrai mais c'est ma faute ! Ele était vraiment trop grosse et il aurait fallu la traiter dès le départ pour qu'elle ne le gêne pas...

Si je vous parle de ce test, c'est qu'il a quand même été concluant ! Je m'y suis prise trop tard mais une autre maman qui rencontrait le même problème problème de verrue plantaire a essayé mon remède aux huiles essentielles et ça a très bien fonctionné sur son fils ! Il s'agissait du même mélange citron / arbre à thé (sans la cannelle) appliqué 2 fois par jour. Il a fallu un bon mois pour qu'elle soit entièrement décollée.

Ce test est donc très positif, une fois de plus ! La chose que j'ai retenue est qu'il faut agir vite et scruter les pieds de nos bambins qui vont à la piscine ! Je serai plus attentive dorénavant, c'est promis ! ; )

Je vous souhaite bon courage si vous êtes en guerre contre les verrues ! N'hésitez pas à partager cet article ou la vidéo si vous pensez qu'ils peuvent aider autour de vous !

Merci de m'avoir lue et à très vite !

Vidéo huiles essentielles verrues

 

{lang: 'fr'}
Vous trouvez cette info utile ? Partagez-la ! 🙂 MERCI

Incoming search terms:

  • arbre a the et verrue
  • huile essentielle dans piscine
  • huile melaleuca verrue
  • soigner verrues plantaires avec huiles essentielles
  • tea tree verrue

Articles qui peuvent vous intéresser...

 

2 thoughts on “Traitement naturel des verrues avec les huiles essentielles

  1. Libellule06 dit :

    Il y a beaucoup plus simple et encore plus économique (pas d’HE à acheter, même si je suis partisane des HE depuis plus de 30 ans) :
    – Soit le « lait » de figue, qui sort de la tige coupée du fruit (même vert)
    – soit le « lait jaune vif » de la chélidoine, plante qui pousse au bord de tous les chemins de France et de Navarre !
    Dans le cas des figues, couper plusieurs petites branches d’un figuier que l’on pourra mettre dans un grand vase ou un seau plein d’eau, et sur lesquelles se trouvent quelques figues ou bébés figues encore vertes (on se fiche qu’elles soient mûres). Tous les soirs, (ou même un soir sur deux) sur peau propre, enlever une figue de la branche et rapidement mettre le latex blanc et collant (oui, ça colle) sur la verrue.
    D’où l’intérêt d’avoir quelques branches dans de l’eau sous la main, faute d’avoir un figuier dans son jardin (certains habitent en appartement).
    Continuer l’opération jusqu’à disparition : la verrue ne revient jamais !

    Pour la chélidoine, même principe. Mais elle est bien reconnaissable (aller voir des photos sur Google !). Par contre, il est plus difficile d’en « prendre des branches » car c’est une plante relativement basse, comme les pissenlits. L’idéal est de repérer un lieu où elle pousse et faire ça sur-place.
    Efficacité garantie pour les deux ! Il s’avère que ces deux-là ont des composants identiques qui « brûlent » la verrue dont les flavonoïdes….(repris dans les traitements anti-verrues pharmaceutiques !!!)…
    Il est facile de vérifier…et c’est gratuit !

    1. Bonjour Annick,

      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de laisser votre témoignage très enrichissant. : )
      Petite, j’ai eu l’occasion de tester la chélidoine sur une petite verrue que j’avais au bout d’un doigt mai je ne savais pas si elle elle était aussi efficace sur les verrues plantaires… Pas de regrets, mon fils a eu ses verrues l’hiver et j’aurai eu du mal à m’en procurer !

      Par contre, pour la sève de figuier, je ne savais pas du tout ! J’en ai un tout petit qui pousse dans un pot et je vais en prendre grand soin au cas où j’aurai à nouveau à faire aux verrues !

      En tout cas, un grand merci à vous pour ce partage. : )

      Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge